Le tram de Jérusalem : jusqu’au Kotel ?

0
970

Dans le fond, voilà une nouvelle qui fait plaisir… au rédacteur de ces quelques lignes : il a tenté, hier après-midi, d’aller prier au Kotel. Ma foi, mission impossible : le numéro 1 mythique a trainé dans les rues avant la Vieille Ville, pris par des embouteillages, puis n’est pas arrivé rapidement à la route située entre le Mont du Temple et le bas du cimetière du Har haZeitim, sans parler de l’arrivée à l’entrée de la Vieille Ville, au cha’ar haAchptoth… Le tout a pris à l’aller 3/4 depuis Gueoula (alors qu’à pieds, cela aurait pris 25 minutes…). Au retour… La simple prière de Min’ha aura donc pris, depuis le moment où j’ai quitté Gueoula, 1 h 3/4. Même à Yom Kippour, on fait cela plus rapidement.

Dès lors, la nouvelle qui tombe ce matin dans les média est plus qu’intéressante : le Ministère des Transports a réuni divers spécialistes dans le but de réfléchir à l’installation d’une ligne de tram menant au Kotel. Ont également assisté à cette réunion des responsables du Ministère des Finances, des trains d’Israël et des ingénieurs rattachés à la municipalité de Jérusalem.

Le projet : creuser un tunnel de 2 km sous la ville, à partir de l’entrée de Jérusalem (ta’hana hamerkazith) pour mener le public directement au Kotel.

Ce tunnel serait creusé à 80 m du sol. Ce détail est important, car il semble signifier que ses promoteurs comprennent que sinon un tel projet rencontrerait de nombreux restes archéologiques dans l’ensemble de la ville, en particulier dans la Vieille Ville. Juste il faut savoir si une telle profondeur est effectivement suffisante pour les éviter…

LIRE  Pipes : La construction d'une nation en Afghanistan et en Irak n'aurait jamais pu fonctionner

Mais il est plus que probable que nos petits-enfants profiteront de ce projet. Nous ? En tout cas pas pour la prière de min’ha d’hier.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire