Un jeune orthodoxe de 17 ans interpellé en France avec une substance interdite

0
818

Un jeune orthodoxe d’environ 17 ans a été tenté de transférer un colis dont il ignorait le contenu en France, afin d’aider financièrement sa famille | À l’atterrissage, il a été arrêté par les autorités françaises et emprisonné pour transfert de matériel dangereux | Sa famille a lancé une campagne de collecte de fonds pour sa libération.

Be’hadré ‘Harédim – Israël Lefkowitz

Un jeune de Yechiva de 17 ans originaire d’Israël a été engagé pour apporter un colis en France pour une grosse somme d’argent. Il ne savait pas qu’il y avait une substance interdite à l’intérieur, il a été arrêté par les autorités françaises et en attente de jugement.

Suite à son arrestation, sa famille a lancé une campagne de sauvetage. Les parents du jeune homme sont malades, sa mère est en phase terminale et son père essaie de prendre soin de la famille, la famille n’a pas la capacité financière de le libérer de prison et des militants américains ont lancé une campagne de collecte de fonds.

Selon un rapport sur le site Web du Chesed Fund qui gère la campagne, le jeune voulait juste aider sa famille à gagner sa vie et a été tenté de passer un colis par quelqu’un qui a profité de sa situation et l’a persuadé de transférer ce colis, et maintenant il se bat pour sa liberté. Selon la parution, « le laisser en France conduira à sa mort, et à la mort de ses parents malades qui ont besoin de leur fils comme seul espoir. »

Selon le dernier rapport, le jeune a été transféré dans un centre de détention en France avec de meilleures conditions. Cependant, il est toujours à côté de criminels non juifs toute la journée. Il a de la nourriture casher et il parvient à parler à sa famille. Certains membres de sa famille ont déjà voyagé en France pour être le plus possible avec lui.

LIRE  Le grand scandale de la division 59 du cimetière de Pantin !

Il y a maintenant un certain nombre de personnes qui tentent de l’aider, et les meilleurs avocats ont été engagés pour lutter pour sa liberté. Cependant, sa première comparution devant le tribunal n’est prévue qu’à la mi-janvier 2022.

Il est possible d’aider cette famille par l’adresse joignable sous le nom de Chesed Fund.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire