Un Juif français, rescapé de la Shoah, mort en Chine et enterré en Israël grâce à Zaka

0
430

Porte-parole de ZAKA | L’Unité Internationale : Dans une opération spéciale de l’Unité Internationale des émissaires ZAKA et ‘Habad en Chine et à Hong Kong, le cercueil d’un survivant juif de la Sjoah décédé en Chine avant Roch Hachana arrivera à l’aéroport de Ben Gourion pour être enterré en Israël.

Dans une opération spéciale menée par des émissaires de ‘Habad en Chine et à Hong Kong en coopération avec l’Unité internationale ZAKA, après avoir collecté d’énormes sommes de dizaines de milliers de dollars, un Juif mort isolé en Chine sera enterré en Israël. Les autorités locales ont voulu incinérer son corps, mais grâce aux efforts et à la coopération de plusieurs personnes et groupes, l’incinération de son corps et les atteintes à la dignité des morts ont été évitées.

Feu Shemuel Yossef (Sam) Briskin est un survivant de la Shoah né en France dans les années 1940. Lorsque les Allemands sont entrés dans sa ville natale, son père a disparu et sa mère a commencé à errer à travers l’Europe avec ses trois enfants. Dans son épreuve, elle a décidé de cacher leur identité juive et de les mettre sous la protection d’un monastère jusqu’à ce que la crise passe.

Après la guerre, la famille a émigré à Montréal, au Canada, et ces dernières années, Samuel a déménagé en Chine pour affaires.

Quelques semaines avant Roch Hachana, son état s’est détérioré et quelques jours avant les fêtes, il est décédé dans un hôpital local.

L’émissaire ‘Habad à Shenzhen en Chine, le rav Shalom ‘Hazan raconte : « J’ai reçu un appel téléphonique de la sœur de Shemuel, une femme de 90 ans vivant aux États-Unis, qui a parlé de son frère qui vivait seul en Chine et avait été hospitalisé en raison d’une infection grave qui s’est propagée dans tout son corps. Nous avons immédiatement autorisé l’hôpital à le transférer dans une unité de soins intensifs et nous avons transféré une somme d’argent collectée auprès des membres de la communauté, malheureusement la même nuit Shemuel a rendu son âme.

LIRE  Le sort des réfugiés palestiniens en Syrie et au Liban

« Pour le faire enterrer en Israël, j’ai contacté un émissaire ‘Habad à Hong Kong et l’organisation ZAKA, le rav Ya’akov Rosa, président du comité rabbinique ZAKA, a statué qu’il était un survivant de la Shoah donc un saint Juif – et a indiqué qu’il fallait à tout prix l’amener en Israël pour l’y faire enterrer.

« Après de nombreux efforts et un travail commun, nous avons réussi la sainte mission et le Juif aura droit à un repos éternel en Israël. »

L’émissaire ‘Habad à Hong Kong, le rav Mordechai Avtzan, qui commandait la mission, a déclaré: « Nous avons mené une véritable guerre pour l’honneur des morts. C’est une histoire très triste. Schemuel était seul et solitaire. Il fallait beaucoup de dollars pour l’amener en Israël. Dès que nous avons reçu la dure nouvelle que le Juif n’avait pas survécu au traitement et était décédé à l’hôpital, nous avons commencé à collecter des fonds avec la participation de membres de la communauté juive de Hong Kong et de membres des États-Unis qui se sont réunis pour la sainte mission de sauver le corps d’un Juif. Nous avons travaillé très dur entre les jours fériés et le samedi pour organiser tous les permis et les formalités administratives avec les autorités, grâce à la coopération avec l’organisation ZAKA, nous avons pu accomplir la tâche difficile. Nous ne comprenons pas les voies de D’, nous nous devons de faire la mitsva, et en effet nous nous sommes battus pour l’honneur des morts et pour la grâce de la vérité. Je prie et souhaite que nous n’ayons à faire face qu’à des événements de joie et de vie et que nous ayons bientôt la venue du Machia’h ! »

LIRE  Le footballer Eran Zahavi refuse de manger du chien

Haim Weingarten, Chef de la Brigade ZAKA : « Je remercie et apprécie les volontaires de l’Unité Internationale ZAKA et en particulier les émissaires Habad en Chine et à Hong Kong qui ont mené une vraie guerre et ont tout fait pour obtenir tous les permis pour amener le corps dans l’avion pour Israël. Je tiens à remercier le rav Yaakov Rosa, président du comité rabbinique ZAKA, qui nous accompagne à chaque occasion et tâche, en particulier dans cet événement, où nous avons agi suite à la décision du rav que parce que le défunt était un survivant de la Shoah, tout doit être fait pour l’amener à être enterré en Israël, et nous avons donc agi. »

L’organisation ZAKA veille à l’honneur des morts en Israël et dans le monde à travers des représentants, des bénévoles et de chers émissaires Habad qui font et donnent tout pour l’honneur des morts.

Dubi Weissenstein, directeur général de ZAKA : « Nous adressons nos remerciements et nos félicitations au ministre des Religions, M. Matan Kahana, et au personnel de son bureau, en particulier à la Fondation Shironi, Avinoam Kutcher et Hila, Et à l’organisation des funérailles du défunt et l’inhumation. Je remercie tous les représentants qui ont assisté et aidé à la mission sacrée pour l’honneur des morts. »

Motsaé Chabbath, Schemuel Yossef ben Moshé Briskin sera enterré au cimetière du Yarkon.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire