Un porte-parole des talibans après avoir découvert qu’il s’adressait à une chaîne israélienne : « Je n’ai pas été interviewé »

0
105

Hier, un journaliste israélien a parlé à un porte-parole des talibans vivant au Qatar, le porte-parole ne savait pas qu’il parlait à une telle chaîne israélienne, et après la publication de l’interview, l’embarras était grand, l’orateur s’est défendu : « Je n’ai pas fait d’interview avec une chaîne israélienne »

Be’hadré ‘Harédim – Porte-parole des talibans Photo : extrait de la vidéo

« J’accorde beaucoup d’interviews à des journalistes tous les jours depuis la chute des centres provinciaux afghans à Kaboul, certains journalistes peuvent se déguiser, mais je n’ai pas fait d’interview avec quelqu’un qui s’est présenté dans les médias israéliens », a écrit le porte-parole Suhail Shahin sur son compte Twitter.

Ses remarques interviennent après que Roï Keys, spécialiste des affaires arabes sur Cahn 11, ait interviewé le conférencier hier, et lui a dit qu’il était « d’ici des nouvelles », le conférencier a répondu aux questions. Et après la publication de l’interview, cela a fait sensation parmi les talibans, et l’orateur s’empresse de nier, mais il ne dit pas la vérité, puisqu’il s’est adressé à une « chaîne israélienne ».

L’un des porte-parole des talibans, Suhail Shahin, est apparu sur la chaîne israélienne ici dans une interview dans laquelle il a répondu à des questions liées aux droits des minorités en Afghanistan, dont les Juifs. Les médias arabes ont également rapporté : « Dans l’enregistrement, on entend la voix de Shaheen demandant au journaliste israélien : ‘D’où venez-vous ?’

Shahin, pour sa part, a déclaré qu’il n’avait accordé aucune interview aux médias qui se sont identifiés comme israéliens, et a souligné que l’organisation détenait de nombreuses interviews avec les médias occidentaux et que certains journalistes faussent leur identité.

Les médias égyptiens ont rapporté : La chaîne israélienne « Here » « a mené une interview exclusive avec un porte-parole des talibans au cours de laquelle il s’est engagé à protéger les minorités, y compris la minorité juive, tout en niant toute coopération entre les talibans et le Hamas ».

« Nous veillerons à ce qu’il n’y ait pas de dommages matériels et qu’il n’y ait aucun risque pour la vie humaine et que tout le monde mène une vie normale. Notre plan est de protéger le peuple afghan », a déclaré le porte-parole des talibans dans une interview.

Sur les photos montrant des Afghans fuyant et essayant d’embarquer sur des vols à l’aéroport de Kaboul, il a déclaré : « Pourquoi fuient-ils ? Ces inquiétudes ne sont pas fondées sur la réalité. Nous leur promettons la paix et la sécurité, pas comme par le passé. Sur la peur des citoyens d’appliquer la charia, il a déclaré : « Le sens de la charia n’est pas de tuer, mais de plus de sécurité, de stabilité et de paix dans le pays ».

Dans le même temps, il a envoyé un message aux pays occidentaux, disant que son organisation souhaite de bonnes relations avec tous les pays du monde : « Nous en avons besoin pour reconstruire l’Afghanistan. 20 ans de guerre ont laissé beaucoup de destruction dans le pays. Les citoyens afghans ont beaucoup souffert. Maintenant, nous avons recouvré notre liberté. Coopérez avec l’Afghanistan et ayez de bonnes relations avec nous. »

Sur le traitement réservé par son organisation aux minorités et au dernier Juif resté à Kaboul, Zevulun Siman-Tov a déclaré à Shahin : « Nous ne ferons rien aux minorités et ils pourront observer leurs rites religieux. C’est notre politique. Quant aux félicitations de l’organisation du Hamas de Gaza, le porte-parole a déclaré qu’il n’y avait aucune coopération avec lui, mais s’ils félicitent les talibans pour l’indépendance de l’Afghanistan, alors son organisation les en remercie. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire