Un résident clandestin a tenté de poignarder trois porteurs de kippa à Paris

0
294

Un résident illégal du Pakistan a tenté de poignarder trois porteurs de kippa à Paris près d’une synagogue, des Juifs locaux l’ont poursuivi et ont réussi à le capturer jusqu’à l’arrivée de la police.

Kol Réga’ – illustration photo pixabay

Des Juifs de la banlieue parisienne ont poursuivi cet homme armé d’un couteau et l’ont capturé jusqu’à l’arrivée de la police. Il avait tenté de poignarder trois Juifs.

Le suspect, un immigrant clandestin pakistanais âgé de 35 ans, s’est approché mercredi de trois hommes derrière une synagogue de la ville de Sarcelles au milieu de Pessa’h, a rapporté le journal Le Parisien. Ils marchaient sur l’avenue Albert-Camus au coeur du quartier de la « petite Jérusalem », coiffés d’une kipa.

René Tayeb, le chef de la communauté juive locale, a déclaré que l’incident était peut-être une attaque antisémite. Les résidents qui ont vu l’homme avec le couteau depuis leur balcon ont crié aux trois hommes juifs de faire attention, et ils ont donc réussi à s’en sortir indemnes.

Le suspect, qui s’est également échappé, a été attrapé armé d’un couteau utilisé pour couper des plaques de plâtre, après que les Juifs locaux l’aient poursuivi et maîtrisé, ils ont retenu l’homme jusqu’à l’arrivée de la police.

L’enquête a révélé que l’homme séjournait illégalement en France depuis des années, a rapporté Le Parisien. Des témoins oculaires ont déclaré qu’il avait crié « ils m’ont volé mon travail » lorsqu’il a été arrêté.

Le Bureau national de l’antisémitisme, BNVCA, a critiqué la conduite des autorités face au suspect. Un porte-parole de la BNVCA a déclaré au journal Le Parisien qu ‘ »il aurait dû être expulsé il y a longtemps et devrait être maintenu en détention jusqu’au procès ».

LIRE  Un archi-terroriste vice-président du bureau politique du Hamas

Le député Yossi Tayeb (Shas), qui traite des immigrants de France en Israël, a déclaré en réponse à la libération du suspect: « J’ai été surpris par la libération de l’attaquant par les forces de sécurité en France. En tant que député et président de l’Amitié Israël-France, j’ai l’intention de m’entretenir aujourd’hui avec l’ambassadeur de France, M. Eric Danon, et avec mon homologue, la députée française, Mme Auror Berja, devant les parties exigeant une réponse à cette conduite grave. »

Tayeb a ajouté: « La ville de Sarcelles est la ville d’enfance où j’ai grandi et été éduqué dans la pratique de la Tora et des mitsvoth, et j’ai prié dans les synagogues là-bas jusqu’à ce que j’immigre en Erets Israël. Je me sens obligé de condamner toute affaire antisémite visant à nuire à nos frères de la gola et à leurs modes de vie, simplement à cause de leur judaïsme. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire