Une Intifada armée pour contrecarrer « l’Accord du siècle » et renverser l’Autorité palestinienne ?

0
258

Un éditorialiste de l’organe de presse des Frères musulmans en Jordanie appelle à une Intifada armée pour contrecarrer « l’Accord du siècle » de Trump et renverser l’Autorité palestinienne

Dans son éditorial publié le 14 mars 2019 dans le journal Al-Sabeel, organe de presse des Frères musulmans (FM) en Jordanie, Jamal Al-Shawahin a exhorté les Palestiniens à lancer une nouvelle Intifada armée, afin de mettre fin au pouvoir faible et conciliant de l’Autorité palestinienne (AP), de contrecarrer l’Accord du siècle du président des Etats-Unis Donald Trump et d’empêcher les Juifs de réaliser leur complot de judaïser Jérusalem. Il a ajouté que « le discours sur la déclaration d’une nouvelle Intifada est à présent plus virulent que jamais au sein de tous les Palestiniens, car on sait que les Juifs ne comprennent que le langage de la résistance et de l’Intifada, et le langage des pierres et des pneus brûlés ».

Il convient d’observer qu’Al-Shawahin a écrit de nombreux articles antisémites, dans lesquels il niait l’Holocauste et affirmait qu’Hitler était bien plus clément que les dirigeants israéliens.[1] Extraits :

Les courses de fond… et tout ce qui [est lié à la cause palestinienne] sont des marathons. Personne n’a encore atteint la ligne d’arrivée… La rivalité entre les deux côtés est aujourd’hui [encore] en cours. Un côté [les Palestiniens] est totalement affaibli, et l’autre [Israël] est en meilleure position que jamais, et allonge ses foulées pour  atteindre la ligne d’arrivée dès que possible. Peut-être il sera capable de le faire, si la [situation palestinienne] continue de se détériorer.

LIRE  'Hathan Michnayoth européen de cette année : un jeune russe

Le complot juif à Jérusalem est à présent presque à terme. Al-Aqsa est devenu un lieu de violations [israéliennes] continues [du statu quo]. Il a atteint un point tel que les fidèles [musulmans] en sont expulsés et qu’elle leur est fermée, tandis que les tribunaux israéliens examinent la question de Bab Al-Rahma [2] afin de le répertorier en tant que synagogue.

L’expulsion des habitants [palestiniens] de Jérusalem de leurs maisons se poursuit également, et la ville entière est à présent menacée d’éradication de son caractère islamique et arabe. L’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem prépare le terrain pour intensifier la tentative juive d’atteindre la ligne d’arrivée, à présent sous l’intitulé d’ « Accord du siècle » de Trump, [qui] vise à éliminer définitivement la cause palestinienne.

De toute évidence, il ne sera ni facile ni possible de tourner la page de la question palestinienne, qui restera ouverte, nonobstant les forces impliquées dans cet accord. A cette fin, il suffit que la résistance continue d’être l’arme principale des Palestiniens et que Gaza maintienne son obligation de poursuivre la résistance et continue de harceler l’occupation, sans lui laisser de repos.

Quant à la situation palestinienne dans son ensemble, la faiblesse et la conciliation de la part du régime de Ramallah et de son président [Mahmoud] Abbas ne contribuera pas à donner un sceau d’approbation aux décisions sionistes, car ce régime a perdu le fondement de sa légitimité – il se représente difficilement lui-même, et ne représente pas du tout le peuple palestinien. [Cela continuera d’être le cas] même si Abbas remplaçait son gouvernement fantoche quotidiennement… et tenait des élections, tant qu’elles se tiendront à l’ombre des fusils de l’occupation.

LIRE  Essai nucléaire nord-coréen : l'unité internationale se fissure

Le discours visant à déclarer une nouvelle Intifada est plus virulent que jamais aujourd’hui au sein de tous les Palestiniens, car on sait que les Juifs ne comprennent que le langage de la résistance et de l’Intifada, et le langage des pierres et des pneus brûlés. Il est clair que, dans la situation actuelle, il n’est pas possible d’empêcher la [résistance] d’être aussi armée que possible et de mener des opérations de qualité. Ce n’est que par ces méthodes que l’accord de Trump sera renversé, ainsi que le régime de Ramallah.

Lien vers le rapport en anglais

Notes :

[1] Voir MEMRI en français, Un éditorialiste jordanien dans un quotidien des Frères musulmans : Un million d’Hitler du monde entier verront le jour et élimineront les Juifs, 25 avril 2017 ; Un journaliste jordanien dans trois articles antisémites : Les Juifs veulent détruire les autres religions et peuples et mettre l’Europe en danger ; les présenter sous un jour positif relève du lavage de cerveau, 22 août 2016 ; Special Dispatch No. 5733, Jordanian Journalist: Hitler Was A Million Times More Merciful Than Israel’s Leaders, 7 mai 2014.

[2] Référence à un incident récent, au cours duquel des fidèles palestiniens sont entrés dans un bâtiment de l’esplanade Al-Aqsa à Jérusalem, près de Bab Al-Rahma (la porte dorée), fermée par Israël en 2003 en raison de l’activité illégale du Mouvement islamique et d’éléments identifiés au Hamas. Après leur irruption, un tribunal israélien a rendu une décision prolongeant la fermeture du bâtiment.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire