Une nouvelle explosion dans le sud du Liban dans un dépôt d’armes du Hezbollah

0
45

Une explosion s’est produite cette après-midi à Ein Kana, dans le sud du Liban. L’agence Reuters rapporte que cela s’est produit dans un dépôt d’armes du Hezbollah en raison d’une « erreur technique ». Les membres de l’organisation chiite ont bloqué la zone. Ces dernières semaines, le débat public au Liban portant sur le danger provenant des stocks du Hezbollah s’est intensifié après la catastrophe de Beyrouth.

Ynet

Une explosion s’est produite mardi après-midi dans le village sud-libanais d’Ein Kana, une zone considérée comme un bastion du Hezbollah, et l’agence de presse Reuters rapporte de sources sécuritaires qu’elle a eu lieu dans le dépôt d’armes de l’organisation chiite et a été causée par une « erreur technique ». Sur les photos provenant de la place, on voit de la fumée s’élever au-dessus du village. Il est question de victimes.

Le village où l’explosion a eu lieu est situé à environ 50 kilomètres au sud de Beyrouth, et les habitants vivant à proximité ont déclaré avoir senti le sol trembler pendant l’explosion. Selon des informations au Liban, des membres du Hezbollah se sont précipités dans la zone et en ont bloqué l’accès.

Al-Jadid Channel a rapporté que des informations préliminaires indiquent que l’explosion a eu lieu dans une maison appartenant à l’organisation chiite, et la chaîne MTV a répondu au rapport de Reuters selon lequel il s’agissait d’un dépôt d’armes. Selon le rapport de MTV, l’explosion a provoqué d’importantes destructions et des incendies dans des bâtiments et des véhicules à proximité. Le réseau a-Nahar a également déclaré que l’explosion émanait d’un appartement appartenant au Hezbollah.

LIRE  L'État laisse-t-il passer des milliards d'euros de fraude aux prestations sociales ?

Peu de temps après l’explosion, une source du Bureau d’information du Hezbollah a affirmé qu’elle avait eu lieu dans un centre de collecte d’armes abandonnées de la Seconde Guerre du Liban et de collecte de mines. La même source a rejeté les informations selon lesquelles l’explosion provenait d’une tentative d’éliminer un membre de haut rang de l’organisation. L’agence de presse officielle libanaise a rapporté que l’explosion s’est produite alors que des avions de combat « ennemis » circulaient dans la région, et elle a dit qu’ils étaient là depuis le matin.

L’explosion au sud du Liban survient à un moment très sensible au pays des cèdres : au début du mois dernier, il y a eu l’énorme catastrophe au cours de laquelle de nombreuses tonnes de nitrate d’ammonium ont explosé dans le port de Beyrouth. Cette catastrophe a tué près de 200 personnes et en a blessé plus de 6 500. À la suite de l’explosion dans le port de Beyrouth, la question des énormes stocks d’armes que le Hezbollah cache dans tout le pays et du danger posé au public ont fait l’objet de discussions supplémentaires au Liban. Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, n’a pas tardé à nier que son organisation avait un quelconque lien avec l’explosion de Beyrouth et que ces produits dépendaient de son groupe.

Suite à la catastrophe du port, le gouvernement libanais a démissionné, quand le pays souffrait déjà auparavant d’une instabilité politique chronique. Des efforts sont actuellement déployés pour former un nouveau gouvernement. Dans l’ombre des affrontements entre factions et groupes ethniques, tels que les chiites, les sunnites, les chrétiens et les druzes, les parties peinent à parvenir à un accord sur la composition du gouvernement, et ce n’est qu’hier que le président Michel Ayoun a déclaré que son pays avait besoin d’un miracle pour former un gouvernement.

LIRE  Coronavirus : Netanyahu annonce une mesure sanitaire unique au monde

Le Liban, on le rappellera, souffre également d’une énorme crise économique, qui dure depuis avant le corona. Beaucoup de ses habitants ont sombré dans une pauvreté extrême ces dernières années, et même une alimentation électrique régulière n’a pas été disponible ces derniers mois dans la capitale, Beyrouth.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire