Vaccin israélien : une seule injection nécessaire

Vaccin israélien : une seule injection nécessaire

0
44

L’Institut de Biologie prépare le vaccin pour cet été: « Une seule injection sera nécessaire »

Le professeur Shmuel Shapira a expliqué au Comité de la science et de la technologie? à propos du vaccin israélien contre le Coronavirus : « Sans retards inutiles, nous atteindrons la troisième étape en avril, et nous avons un avantage sur les autres. »

Eric Bender

Le directeur de l’Institut biologique, le professeur Shmuel Shapira , a déclaré aujourd’hui (lundi) lors des discussions au sein du comité scientifique et technologique: « Nous avons un vaccin efficace et sûr et il n’est pas motivé par des considérations économiques. Les hauts responsables de la santé veulent déjà être dans la deuxième phase de notre vaccin. »

Au cours d’une discussion au sein du comité présidé par le député Einav Kabala, il a déclaré: «Nous n’avons aucune considération économique, nous avons une considération importante qui est la vérité scientifique au profit des citoyens d’Israël. C’est notre intention, nous sommes le seul endroit en Israël qui a la capacité de produire des vaccins. « Le vaccin  à une seule injection est un vaccin que nous développons à des fins commerciales, et nous avons la capacité de le produire, et notre intention est de produire 15 millions de vaccins, à la fois pour le bénéfice des citoyens de l’Etat d’Israël et pour le bénéfice de nos voisins. »

«Nous avons en fait terminé la première phase il y a cinq jours, et si nous ne prenons pas de retards inutiles, nous devrions commencer la deuxième phase dans les dix jours. Si nous n’avons pas rencontré de retards en cours de route, et je ne parle pas de réglementation de la consommation, mais de sur-réglementation que d’autres entreprises n’ont pas adoptéem j’espère donc que nous arriverons à la troisième étape en avril. Je pense que nous aurions pu être profondément dans la troisième étape à ce moment-là. »

LIRE  La crise du Chabbath derrière nous ?

Le professeur Shapira a ajouté: « Chaque jour, nous nous battons pour promouvoir le vaccin et j’espère que nous ne traverserons pas d’autres mésaventures. En fait, nous avons choisi de sortir des alternatives, nous ne l’avons pas choisi par défaut. Nous avons choisi une méthode qui, d’une part, est moderne et d’autre part a une base – elle a de l’expérience. Nous disposons d’une base de 300 000 vaccinés sur trois ans. Nous avons un vaccin efficace et une assurance. Nous avons testé notre vaccin sur quatre modèles animaux, et dans chacun d’eux nous avons testé l’efficacité et la sécurité. Il y a 80 personnes en Israël qui ont été infectées par des effets secondaires très mineurs. »

Il a déclaré que le vaccin local avait un avantage sur les autres:  » Il faudra une seule injection du vaccin et non deux, et cela apporte une importance énorme. Pour vacciner tous les citoyens deux fois, mois après mois, je n’envie vraiment personne qui puisse être censé être responsable d’un tel processus. »

Il a conclu ses remarques en disant que « notre vaccin pose un pied sûr sur le sol. Nous ne sommes pas des oiseaux sur l’arbre, nous avons un pied scientifique sûr sur le terrain, et je suis sûr que ce sera le vaccin conçu au profit des citoyens ».

Adaptation : Marc Brzustowski

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro