Vers la fin des consultations et des accords coalitionnaires ?

1
190

Un accord a été signé entre le Likoud et Otzma Yehudit : Ben Gvir – Ministre de la Sécurité nationale.

Le Likoud et Otzma Yehudit ont signé une annexe de postes dans le prochain gouvernement, en passe de signer un accord de coalition complet. Le député Itamar Ben Gvir dirigera le ministère de la Sécurité intérieure, dont les pouvoirs seront élargis et qui s’appellera désormais le « ministère de la Sécurité nationale ».

Hidabrout – Illustration : shutterstock

Le Likoud et Otzma Yehudit se sont rencontrés ce soir (jeudi) pour conclure une annexe de postes dans le prochain gouvernement. Dans une annonce conjointe aux deux partis, il a été déclaré que l’annexe rapproche la signature de l’accord de coalition complet entre les partis qui comprendra les budgets, les questions essentielles et les orientations de base.

L’annexe à l’accord rejoint les résumés conclus la semaine dernière, selon lesquels le statut de cinq ans sera réglementé, la Yechiva d’Eviatar sera réglementée, la colonie de jeunes sera réglementée, la loi de protection jusqu’à 10 ans de prison, et une loi élargie qui permettra de tirer sur les voleurs d’armes à feu de bases militaires.

Dans le cadre de ces accords, le président d’Otzma Yehudit, le député Itamar Ben Gvir, dirigera le ministère de la Sécurité intérieure, qui s’appellera désormais ministère de la Sécurité nationale. Le bureau sera doté de pouvoirs étendus qui comprendront, entre autres, la police verte, la patrouille verte, la Land Enforcement Authority et la police IOSh. Ben Gvir sera également ministre du cabinet et membre des différents comités ministériels.

LIRE  Rouhani demande aux Iraniens de se préparer à affronter des temps difficiles sous les sanctions américaines

Il a également été convenu qu’au profit du renforcement de la gouvernance, de l’ordre public, de la sécurité des personnes, de la lutte contre les organisations criminelles et protectionnistes, une garde nationale à grande échelle sera mise en place, et le système de régularisation des réserves MGB sera étendu à plein fonctionnement. .

En outre, Otzma Yehudit a reçu le ministère du Développement du Néguev et de la Galilée, dirigé par le député Yits’hak Wasserlauf. Les pouvoirs et les domaines d’activité du ministère seront élargis et il s’appellera le ministère du Développement du Néguev et de la Galilée et résilience nationale. Le nouveau ministère sera budgétisé à hauteur de deux milliards de shekels par an, au profit du développement et de l’autonomisation du Néguev, de la Galilée et des quartiers, augmentant les moteurs de croissance dans les centres de jeunesse, s’occupant de personnes âgées et la réalisation de projets nationaux au profit du renforcement de la société israélienne. Le directeur de la planification au sein du ministère sera responsable de la mise en œuvre de la réglementation de toutes les jeunes colonies de Judée et de Samarie, conformément aux décisions d’une équipe de ministres dirigée par par le Premier ministre.

Le troisième ministre au nom d’Otzma Yehudit sera le député Ami’haï Eliyahou, qui dirigera le ministère du Patrimoine. Le ministère s’occupera de tous les sites du patrimoine et des antiquités en Israël, y compris la Judée et la Samarie. Il comprendra également l’Autorité des antiquités et le Conseil pour la préservation des sites, et travaillera pour développer et préserver l’histoire du peuple d’Israël.

LIRE  Pèlerinage juif au Maroc : rabbi Braham Moul Nesse ou l’éternel protecteur d’Azemmour

Otzma Yehudit assumera également la présidence du Comité de la sécurité intérieure, qui sera dirigé par le député Zvika Fogel. Le député Limor Son Har Melech assurera la présidence tournante du Comité du Fonds pour les citoyens d’Israël, et le député Almog Cohen sera nommé sous-ministre au ministère de l’Économie.

Le député Yariv Levin, le dirigeant de l’équipe de négociation du Likoud, a déclaré : « Je salue la signature de l’accord avec la faction Otzma Yehudit, qui est le premier accord sur la voie de l’établissement d’un gouvernement stable de droite dirigé par Benjamin Netanyahou qui faire entrer l’État d’Israël dans de bonnes années. »

Le député Itamar Ben Gvir a répondu : « Nous avons franchi une étape importante ce soir pour établir un gouvernement de droite à part entière. Le retour de la sécurité dans les rues, l’inquiétude pour le Néguev pour la Galilée et la résilience nationale, pour les seniors et les centres de jeunesse ainsi que pour les sites patrimoniaux en Israël. Je suis heureux que l’accord sur les ministères que recevra Otzma Yehudit nous permette de réaliser nos promesses électorales – pour la sécurité et le renforcement du Néguev, de la Galilée et de la périphérie. »

Le Forum des résidents du Néguev et de Galilée a répondu à l’attribution de l’affaire Néguev et Galilée au parti Otzma Yehudit : « Nous sommes heureux de voir que la justice a prévalu et que notre lutte porte ses fruits. Les promesses doivent être tenues – et maintenant le nouveau ministre du parti à qui on ne confiera que le Néguev et la Galilée n’a pas d’excuses. Augmenter le budget est un début, mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan par rapport aux ressources réelles qui sont nécessaires pour empêcher l’État d’Israël de catastrophe vers laquelle il se précipite. Les habitants du Néguev et de la Galilée ne doivent pas être poussés sans cesse dans un coin. La charge de la preuve incombe au nouveau ministre. »

LIRE  Les pro-palestiniens menacent la plus grande pharmacie de Lyon car elle vend du Téva

1 Commentaire

Laisser un commentaire