Vers un amendement de la « loi du retour » ?

0
113

La loi en Erets Israël stipule que toute personne ayant un grand-père juif peut recevoir la citoyenneté israélienne. Elle va contre la Halakha, pour laquelle seul dans le cas où la grand-mère maternelle était juive, ainsi que la mère, le descendant peut prétendre l’être également. Autrement dit, du fait de cette terrible législation laïque des centaines de milliers de non-juifs sont arrivés dans le pays et ont profité de la loi du retour, sans qu’en vérité ils ne fassent partie du peuple juif !

A présent, le député Smotrich a proposé de l’amender et a accepté de mettre la loi en discussion devant le comité ministériel sur la législation – ce qui lui donne de bonnes chances d’être adoptée.

Be’hadré ‘Harédim

Le député Bezalel Smutrich a proposé d’ajouter un amendement à la loi du retour qui a conduit à l’entrée de non-juifs dans le pays, à la suite d’une enquête qui a révélé que les petits-enfants de Juifs ont également droit à un passeport même s’ils ne sont pas juifs. Quand elle a été votée, en 1970, l’idée était de faire en sorte que toute personne ayant un lien avec le judaïsme vienne en Israël et se convertisse.

La loi a été promulguée avant même la chute du rideau de fer, quand personne ne savait que tant de descendants de Juifs de l’Union soviétique viendraient en Israël avec, parmi eux, des centaines de milliers de non-juifs. Ainsi, au fil des ans, la loi a amené un nombre énorme de Goyim dans le pays.

La proposition du député Bezalel stipule qu’un petit-fils ne peut pas obtenir un passeport israélien en vertu de son grand-père, dans le but d’arrêter ces vagues d’immigration de non-Juifs en Terre Sainte.

LIRE  Tuerie du musée juif de Bruxelles : Nemmouche connaissait certains auteurs des attaques de Paris

Le député Israel Eichler a déclaré ce matin (mercredi) que l’amendement de la loi du retour doit être « soutenu », disant : «La proposition du député Bezalel Smutrich est de ramener la loi du retour à sa destination d’origine, de rendre la Terre d’Israël au peuple juif et d’être un foyer chaleureux et aimant pour tous les Juifs de la Gola qui veulent venir en Israël pour envoyer leurs enfants étudier ici, de pouvoir fêter les trois fêtes, dans les lieux saints. »

Comme indiqué, à la lumière de la demande du ministre de l’Intérieur Aryeh Deri de promouvoir la loi avec le soutien de la coalition, le député Smutrich a répondu à la demande et a annoncé que « puisque cette loi est importante pour moi, je répondrai à la demande du ministre Aryeh Deri de soumettre la loi pour discussion et approbation ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire