Visite très réussie de Binyamin Netanyahou à Moscou

0
314

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est entretenu mercredi avec le président russe. Dans le point de presse qu’il a accordé après cette entrevue, Netanyahou a parlé d’un “entretien politique très réussi” et a précisé que la page de l’affaire de l’avion russe abattu était définitivement tournée, déjà au vu de l’atmosphère chaleureuse qui a régné durant l’entretien. Bien que cet appareil ait été abattu par la DCA syrienne, les autorités russes avaient dirigé leur irritation vers Israël qui avait attaqué des objectifs iraniens en Syrie. Binyamin Netanyahou a souligné que le président russe avait qualifié cet entretien de “très productif”.

Deux autres demandes du chef du gouvernement israélien ont été exaucées: la poursuite de la liberté d’action de Tsahal en Syrie et l’éloignement de certaines batteries de missiles sol-air S-300.

Le Premier ministre israélien a dit: “Nous avons fait comprendre aux Russes qu’Israël continuera à combattre la présence iranienne en Syrie tout en poursuivant la coordination opérationnelle avec eux afin d’éviter toute friction entre les deux armées”.

Sur la question de la présence iranienne, une staff politico-sécuritaire va être mise en place, sous la direction de Meïr Ben-Shabbat, conseiller à la Sécurité nationale, pour négocier avec les Russes un processus de retrait des forces iraniennes de Syrie

Binyamin Netanyahou a noté avec satisfaction que le président Poutine a accepté son invitation à se rendre en visite officielle en Israël.

Mercredi soir, le couple Netanyahou a rencontré des dirigeants de la communauté juive de Russie. Cette soirée a quelque peu apaisé les esprits du côté de ces derniers qui avaient mal pris la décision du Premier ministre israélien d’écourter son voyage. Binyamin Netanyahou quitte en effet la Russie dans la nuit de mercredi à jeudi afin d’être en Israël pour entendre l’annonce des décisions du conseiller juridique du gouvernement Avih’aï Mandelblit quant aux affaires le concernant.

LIRE  De plus en plus d'actes antisémites dans les facultés de médecine

Sur cette question, les avocats du Premier ministre ont assuré que “le château de cartes va bientôt s’écrouler”.

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire