L’armée canadienne aide les Palestiniens à occuper des territoires ?

0
209

Il y a quelques semaines, pour la première fois, une délégation de hauts responsables militaires du Canada a été remarquée en train de visiter une structure palestinienne illégale dans la zone C de Har ‘Hévron, et la semaine dernière, un autre officier a été vu lors d’une visite de soutien similaire | Le mouvement Regavim : « Le Canada envisage-t-il de déclencher une guerre avec Israël ? Un officier supérieur militaire étranger se promenant sur le territoire est une folie absolue »

Be’hadré ‘Harédim – Meir Shalem

Après la visite il y a quelques semaines du brigadier général Steve Graham de l’Armée canadienne accompagné d’une délégation de militaires canadiens, pour une visite de soutien à un cluster illégal construit sur des terres domaniales appartenant aux Ma’on colonie au sud du mont Hébron où il a rencontré des Palestiniens de la région, a-t-on observé dans la semaine. Son successeur, le général de brigade Robichaud, visite également un groupe similaire.

Ces officiers supérieurs font partie d’une force internationale appelée USSC dont le mandat est d’aider les mécanismes de sécurité de l’Autorité Palestinienne. Selon Regavim, ces visites sont contraires au droit israélien et international, sapent la responsabilité d’Israël dans la région et sont contraires au mandat de l’Autorité Palestinienne.

Aujourd’hui, le mouvement Regavim a fait appel au Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et au ministre de la Défense Benny Gantz avec la demande de déclarer l’officier persona non grata, de s’assurer qu’il soit expulsé d’Israël et de préciser à la délégation de l’USSC et aux ambassades de aux pays membres de la délégation qu’une telle activité est contraire à la loi et que l’État d’Israël ne l’autorisera en aucune circonstance et de quelle manière.

LIRE  Israël se prépare à une nouvelle vague de l’Aliya française...

« Imaginez si le chef d’état-major Kochavi marchait autour de la frontière canadienne portant un uniforme avec des grades sur son épaule et renforçant les passeurs criminels à la frontière », a déclaré Meir Deutsch, PDG de Regavim.

« Le Canada envisage-t-il de déclencher une guerre contre Israël ? Un haut responsable militaire d’un pays étranger qui encourage les criminels qui ont envahi les terres du pays sous les auspices de l’Autorité palestinienne est un criminel absolu et c’est une démarche flagrante et grossière contre l’État d’Israël. Nous appelons aujourd’hui à convoquer l’ambassadeur du Canada pour un appel de réprimande et à faire comprendre qu’une telle intervention est une atteinte fatale aux relations internationales. Il n’y a aucune raison pour que la conduite politique en Judée et en Samarie soit différente. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire