Voici les chiffres fournis par la Sécurité Routière pour 2018…

0
431
Pour commencer, notons qu’il y a eut une augmentation d’environ 250 policiers et de dizaines de véhicules chargés de lutter contre les infractions sur les routes.
Au cours de la dernière année, le nombre de personnes condamnées à une amende a augmenté d’environ 37%, pour un total de plus de 265.000 contraventions !
Les infractions routières à l’origine d’accidents de la route ont également enregistré une forte augmentation de 40% et ont généré 185.000 amendes, contre 132.000 en 2017.
116.000 amendes pour excés de vitesse ont été relevés par les policiers. Au cours de la même période de l’année dernière, environ 86.000 amendes avaient été enregistrés, soit 34% de moins.
Au cours de 2018, 7.200 conducteursont été attrapé alors qu’ils conduisaient sous l’influence de l’alcool, contre 6700 en 2017, soit une augmentation de 8%.
Le télephone mobile est l’une des causes principales et directes d’accidents de la route graves, voire mortels.
Pour cette infraction, 126.700 amendes ont été données cette année, contre 111.200 en 2017, soit une hausse de 14%.
Pour ce qui est des vélos électriques, des activités de contrôle et d’information ont menées auprès des cyclistes car la législation a chagé en 2018.
Du coup, pas de chiffre pour 2017 mais cette année, les cyclistes ont recu 25.000 amendes.
Pour ce qui est du refus de priorité aux piétons, en 2018, 51.000 amendes ont été données, soit une augmentation de 29% par rapport à 2017.
Le nombre d’accidents mortels sur les routes interurbaines a été réduit en 2018 de 18%, avec 21 morts.
Dans l’ensemble, les accidents de la route ont vu une diminution de 14% par rapport à l’année précédente et une diminution de 15% du nombre de blessés par rapport à 2017.
Les piétons ont été beaucoup moins touchés cette année. Les chiffres indiquent une baisse de 26% du nombre de décès de piétons par rapport à la même période de l’année dernière.

Source Koide9enisrael

LIRE  Longue rencontre Poutin-Netaniahou à Soutchi

Aucun commentaires

Laisser un commentaire