Voilà qui est réglé : Lapid et Lieberman ont changé la loi, ce qui leur permet de ne pas être présents au comité traitant du corona

0
25

Après les critiques contre les hauts ministres du gouvernement qui n’ont pas pris la peine de participer aux discussions concernant la vie des citoyens de l’État d’Israël, ces derniers ont trouvé une solution ingénieuse à la manière des sages de ‘Helm (une ville dont la communauté juive était connue pour ses décisions stupides) : changer le libellé de la loi • « L’instruction est venue d’en haut pour créer de la flexibilité dans le cabinet »…

De nombreuses critiques ont été adressées au ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et à la ministre des Finances Yvet Lieberman, qui n’ont pas du tout pris la peine de participer aux discussions du cabinet corona – malgré leur responsabilité pour la sûreté et la sécurité des citoyens de l’État d’Israël. De plus, des décisions ont été prises qui concernent directement les domaines de leurs bureaux.

Maintenant, ils ont trouvé une solution. Au lieu d’assister aux réunions du cabinet, ils agissent comme les histoires sur les «sages de ‘Helm» et modifient le libellé de la loi – de sorte qu’ils ne seront pas tenus d’assister aux discussions du cabinet du corona.

Le libellé actuel de la loi détermine qui sont les fonctionnaires qui sont tenus de participer aux délibérations du cabinet corona – et le nouveau libellé de la loi stipule qu’il peut s’agir de n’importe quel ministre, à l’exception du ministre de la Santé qui est obligé de participer aux réunions.

Selon la nouvelle procédure, le cabinet du corona changera de composition et comprendra la moitié des membres du cabinet – à condition que le ministre de la Santé soit parmi eux. Cela signifie que Lieberman et Lapid ne seront pas tenus d’assister aux réunions – comme ils ont été contraints de le faire l’été dernier, après les vives critiques qui leur ont été adressées.

LIRE  Le terroriste de 'Halamish devrait percevoir 4,3 millions de shekels

Diverses sources qui se sont entretenues avec N12 sur la question ont déclaré que l’ordre de modifier la loi « venait d’en haut », afin de créer de la flexibilité dans la composition du cabinet. Des sources au ministère de la Santé ont déclaré qu’une fois que la crise semble s’être apaisée, une flexibilité peut être autorisée dans la composition du cabinet corona.

Le parti Likoud a répondu : « Que font deux ministres de haut rang qui ont été surpris se dérobant du cabinet du corona ? Ils changent simplement la loi ! Ce gouvernement diabolique dit ‘nous sommes venus travailler’ – ils ont oublié d’ajouter : ‘sur vous' ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire