Les volontaires de ZAKA opèrent à Houston

0
439

Les volontaires de ZAKA opèrent à Houston, au Texas, à la suite de l’ouragan Harvey, qui a frappé le pays, surtout à cette ville, où au moins 136 000 foyers ont été inondés.

L’ouragan a coûté la vie de dizaines de personne et a laissé des centaines de milliers de sans-abris. La tempête a également causé d’énormes dommages estimés à 150-180 milliards de dollars, selon le gouverneur du Texas Greg Abbott.

La communauté juive à Houston compte environ 60 000 personnes. Elle a été gravement touchée, et des milliers de gens ont été laissées sans abri. En outre, de nombreuses écoles et synagogues ont été endommagées et certaines ont même été fermées. ZAKA, en tant qu’organisation internationale, a envoyé d’Israël une unité de sauvetage et d’aide, composée de 12 bénévoles dirigés par le commandant Roy Salmon, qui a d’abord travaillé pour rechercher des maisons afin de localiser les victimes et les personnes disparues.

À leur arrivée dans la région sinistrée de Houston, la délégation ZAKA c’est rattachée à l’agence FEMA (Agence fédérale des situations d’urgence), qui coordonne l’assistance aux victimes de la terreur et des catastrophes naturelles, ZAKA a déjà entrepris des opérations en coopération avec cette agence, avec laquelle elle participe à des exercices internationaux depuis 7 ans.

« La délégation de ZAKA a reçu des missions principalement dans le domaine humanitaire », a déclaré ‘Haim Weingarten, chef opérationnel de la délégation. « A l’heure actuelle, il n’y a plus d’inquiétude pour la vie d’autres personnes disparues, mais en même temps, des recherches sont encore effectuées dans des maisons abandonnées par les résidents, et des corps peuvent encore être trouvés ». Les tâches de la délégation de ZAKA incluent, entre autres, d’aider les familles à réparer leurs maisons afin de les rendre habitables et récupérer des objets balayés par l’ouragan.

LIRE  Attaque antisémite près de New York : l'accusé pourrait encourir la peine de mort

En plus de localiser les personnes disparues et de les amener à un complexe spécial établi pour la communauté juive, la délégation israélienne a travaillé aux côtés d’autres volontaires de ZAKA venus de New York pour aider à réhabiliter la communauté et fournir de la nourriture cachère malgré les difficultés de transport de nourriture et d’équipement.

« Nous travaillons au sein des communautés juives à Houston pour minimiser les dégâts parallèlement à l’aide », déclare Roy Salomon, commandant de l’unité d’aide de ZAKA à Houston.

Les activités des volontaires de ZAKA sont menées en pleine coordination avec l’OU, organisation de l’union des communautés juives aux États-Unis, qui dirige l’aide humanitaire aux communautés juives après la catastrophe et les centres d’organisations de secours les communautés juives unies.

«Les résidents ont été ravis du dévouement des bénévoles de ZAKA qui sont venus d’outre-mer pour aider les communautés juives qui sont habituellement du côté des donateurs et ont maintenant besoin d’aide », ont déclaré les dirigeants de la communauté.

Pour la nourriture cachère, qui n’est plus livrée régulièrement, habituellement, elle est acheminée par les camions des chaînes alimentaires, mais là certains supermarchés ont été inondés et ne peuvent être utilisés ; de plus, le fait que des routes soient encore inondées provoque des difficultés de transport. La délégation des bénévoles de ZAKA travaille, entre autres choses, à transporter des aliments cachères pour le bien-être des résidents juifs de la ville.

Yehouda Méshi Zahav, président de ZAKA, a ajouté que les volontaires de ZAKA d’Israël et de New York ont aidé les synagogues des communautés juives qui ont été inondées et gravement endommagées lors de l’ouragan Harvey. Ils ont sauvegardé des livres saints en collaboration avec le rabbin Dov Guelman de la communauté ashkenaze dont la synagogue a été gravement touchée. Le rabbin David Masri, un rabbin de la communauté sépharade de Houston, a grandement aidé les bénévoles sur le terrain. Les bénévoles ont travaillé pendant de nombreuses heures dans une des synagogues de la ville.

LIRE  Meyer Habib : “La France encourage les dirigeants palestiniens dans le terrorisme”

Aucun commentaires

Laisser un commentaire