Voyage historique du Premier Ministre indien – Modi ne visitera pas l’Autorité Palestinienne

0
1240
Israeli president Reuven Rivlin (L) hugs with Indian prime minister Narendra Modi during a joint press conference in New Delhi on November 14, 2016. '?

La planification de la visite historique du Premier ministre indien Narendra Modi en Israël le mois prochain bat son plein, a annoncé mardi le site d’information Walla.

Lorsque Modi débarquera à l’aéroport international de Ben-Gourion le 5 juillet, il deviendra le premier ministre indien a mettre les pieds en Israël.

Au cours de son séjour de deux jours, Modi, qui a pris ses fonctions en 2014, ne se rendra pas à Ramallah ou dans toute autre partie de l’Autorité palestinienne, contrairement à la plupart des dirigeants étrangers qui se rendent en Israël.

Cependant, le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, était à New Delhi le mois dernier et a rencontré Modi. Lors de cette rencontre, Modi a réitéré le soutien de l’Inde à la création d’un « État palestinien souverain, indépendant, unis et viable, coexistant pacifiquement avec Israël « .

Le voyage de Modi intervient alors qu’Israël et l’Inde marquent le 25ème anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques. Dernièrement, la relation entre les deux pays s’est beaucoup développée, en particulier dans le domaine de la défense.

En février, par exemple, il a été rapporté que Modi avait approuvé un accord de 2,5 milliards de dollars pour l’acquisition d’un système de défense aérienne israélien pour l’armée indienne.

En novembre dernier, le président israélien Reouven Rivlin s’est rendu en Inde, un peu plus d’un an après que son homologue indien, le président Pranab Mukherjee, se soit rendu en Israël.

En janvier, l’envoyé d’Israël à New Delhi, Daniel Carmon, s’est félicité des récents changements des votes de l’Inde dans les institutions internationales.

« Au cours des deux dernières années, nous avons assisté à un changement des votes (par l’Inde) qui reflète l’amélioration actuelle des relations », a déclaré M. Carmon à The Hindu. « Je ne voudrais pas exagérer cela comme une tendance, chaque côté a ses positions déclarées et ce n’est pas un jeu à somme nulle. L’Inde dit qu’elle est engagée pour la cause palestinienne, la cause arabe, et qu’elle a de bonnes relations avec Israël qu’elle a l’intention de poursuivre. Nous apprécions cette position, et à l’ONU, nous pouvons le voir aussi.  »

LIRE  Poutine : “Roch Hachana, le Nouvel an juif, est synonyme de perfection”

On s’attend à ce que, en Israël, Modi invite officiellement le Premier ministre Benjamin Netanyahou à faire une visite réciproque en Inde plus tard cette année.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire