Yaïr Lapid, l’empêcheur de tourner en rond?

1
548

Après le discours de Benny Gantz lors de la cérémonie à la résidence du président de l’Etat, des hauts responsables de la liste Bleu-Blanc ont confié que les menaces proférées par leur président n’étaient pas seulement dirigées vers Binyamin Netanyahou mais aussi vers Yaïr Lapid. (…« Quiconque tentera d’entraîner Israël vers de nouvelles élections sera éjecté du système politique…. J’ai déjà pris des décisions difficiles par le passé, je pourrais aussi en prendre dans les prochains jours »).

Selon ces membres de Bleu-Blanc qui ont tenu à rester anonymes, Benny Gantz serait excédé par « l’ego surdimensionné » de Yaïr Lapid qui par ses prises de position risquent de l’empêcher de devenir Premier ministre. Le président de Yesh Atid nourrit une aversion pour Binyamin Netanyahou et ferait tout pour saboter toute possibilité de gouvernement d’union dans lequel le Premier ministre actuel serait présent. Ces responsables estiment que l’attitude intransigeante de Lapid est de nature a mener tout droit vers de nouvelles élections.

Signe qui ne trompe pas sur les intentions de Yesh Atid, le député Ofer Shelah, l’un des plus fidèles lieutenants de Yaïr Lapid a jeté un pavé dans la mare jeudi en déclarant : « Depuis mercredi soir, le compromis proposé par le président Rivlin n’est plus d’actualité. Il y a un seul candidat au poste de Premier ministre, c’est Benny Gantz ».

A Bleu-Blanc on dément bien-entendu ces informations, indiquant qu’il faut écouter ce que les responsables officiels disent et non pas des « sources anonymes ».

Le ministre de l’Intérieur Arié Dery a également attaqué Yaïr Lapid sur cette question et l’a accusé de saboter toute chance de gouvernement d’union. Lui-aussi a rappelé que le compromis du président de l’Etat est la seule option possible et a réaffirmé que Shass fait résolument partie du bloc de 55 députés fidèles à Netanyahou.

LIRE  Washington Times : vers une normalisation entre Israël et l’Arabie saoudite

1 Commentaire

  1. Si Lapid préfère Tibi à Bibi, nous le savons, mais Gantz a aussi un ego surdimensionné, car il veut devenir à tout prix Calife à la place du Calife au point de préférer Tibi à Bibi. Les 2 salauds, Lapid et Gantz font la paire au sens réel et figuré !

Laisser un commentaire