« Yvet Lieberman, quels services votre fille a-t-elle rendus à Martin Schlaff pour des millions de shekels ? »

0
399
Yisrael Beytenu Chairman MK Avigdor Lieberman visits in the Southern Israeli city of Ashdod after yesterday, clashes broke out between the police and the ultra-Orthodox Jaws whan authorities arrived to close a yeshiva that was operating in violation of lockdown orders, January 12, 2021. Photo by Flash90 *** Local Caption *** ????? ????? ?????? ????? ????? ????? ???? ???????? ????? ????? ??????? ??????

Juste avant qu’Yvette Lieberman ne prenne la tête économique de l’État d’Israël sous les auspices du gouvernement Bennett et Lapid, de courageux journalistes, en particulier ceux identifiés avec la gauche, lancent une attaque féroce contre lui !

Si le gouvernement de gauche de Naftali Bennett et Yair Lapid est effectivement formé, l’homme le plus fort sera Yvette Lieberman, qui contrôlera l’économie israélienne en tant que ministre des finances désigné, tandis que la commission des finances, qui est censée superviser les travaux parlementaires, sera contrôlé par son parti.

JDN

Le commentateur économique Shaul Amsterdamsky explique dans une chronique publiée dans Cahn News que « la dernière fois que le ministre des Finances et le président du comité des finances étaient du même parti, c’était lorsque Netanyahou était le ministre des Finances du gouvernement Sharon et Avraham Hirchson était le président de la commission des finances. Mais il y a une énorme différence entre les deux cas. Alors le Likoud était le parti au pouvoir, maintenant le ministre des Finances et la commission des finances proposent un parti plutôt petit et sectoriel. »

Le rédacteur en chef du journal économique The Marker a déclaré dans une interview à l’émission « Seder Yom » sur « Cahn réchet B » que « Avigdor Lieberman est le politicien le plus corrompu dont je me souvienne en Israël depuis que j’ai écrit sur la corruption, depuis presque 30 années. »

Rolnik a expliqué : « Je veux rappeler à vos jeunes auditeurs, ceux qui croient que Lieberman se battra pour eux, au cours des vingt années qui se sont écoulées depuis la fondation d’Yisrael Beiteinu, Lieberman s’est battu principalement pour des groupes d’intérêt violents et principalement pour lui-même. La police a trouvé trois millions dollars avec Avigdor Lieberman qu’il a reçus dans une banque en Autriche de la part du millionnaire Martin Schlaff, prorpiétaire d’un casino à Jéricho. On a interrogé Lieberman sur les origines de ces 3 millions de dollars qu’il avait reçus, et il a répondu que cela provenait de Schlaff, qu’il a aidé en provoquant un changement du taux du rouble sur d’autres marchés. Nous aurions pu rire.

LIRE  La loi sur la cacherouth a également été votée

« Après avoir fait trembler le rouble, il a déménagé à Chypre. Il a créé une chaîne de sociétés de propriétaires d’entreprises anonymes qui ont reçu des millions de dollars et il n’a jamais expliqué les services qu’il leur a fournis. Lorsqu’il est devenu ministre, ces sociétés ont continué à recevoir des centaines de milliers de shekels. Il a dit qu’il ne lui appartenait pas et que l’argent est allé à sa fille – qui avait 21 ans et à son chauffeur Igor, on ne sait pas pourquoi. Le parquet a décidé de classer l’affaire. « 

Lors d’une conférence du Barreau hier à Eilat, c’est la journaliste Sharon Sporer de HaMakom qui a publiquement attaqué Lieberman et lui a demandé : « Quels services votre petite fille Michal a-t-elle rendus à Martin Schlaff pour des millions de shekels ? »

Les gardes de sécurité ont essayé de la faire taire mais elle a clairement indiqué qu’elle était journaliste. « Quelle est la différence entre vous et Benjamin Netanyahu en termes de corruption ? » Lieberman était gêné, et a réagi face au public : « Voici un provocateur envoyé par Netaniahou ! »

Mais Sharon Sporer n’a pas baissé les bras : « Votre fille s’est enrichie grâce à Martin Schlaff. Le cas d’Yisrael Beiteinu est le plus corrompu qui ait jamais existé dans le pays », a-t-elle argué en demandant : « Quelle alternative pouvez-vous offrir en tant que ministre des Finances de d’Israël ? Pourquoi ne répondez-vous pas aux questions difficiles ? Moi, je n’ai pas peur de vous. Inutile de préciser que Lieberman n’a pas du tout répondu à ces questions.

LIRE  8.000 shekel pour "vendre" la mort d'un bébé à la frontière de Gaza

Le rédacteur en chef du magazine The Marker, Eitan Abriel, a écrit dans une chronique publiée aujourd’hui dans le journal : « Ce n’est pas un hasard si, à part quelques anecdotes, personne ne sait quelles sont les positions de Lieberman sur la société, l’économie, le climat, l’égalité, la justice distributive. ou toute autre question. Très friand d’apparaître sur la politique économique – il a de nouveau incité et attaqué les autres, et a seulement dit que « devrait être géré ». Il n’a aucune expérience de gestion. « 

« Dans le domaine de la corruption, cependant, Lieberman peut donner 24 cours avancés aux 119 autres membres de la Knesset – y compris Netanyahu, qui est en procès, et Aryeh Deri, qui a déjà été en prison. Lieberman a fait l’objet d’une enquête dans une série d’affaires, et des millions de dollars sont apparus dans les comptes de sa fille Michal et Igor Schneider. Quand on lit la décision prise par Yehuda Weinstein en tant que procureur général de ne pas déposer d’acte d’accusation contre Lieberman, on ne la comprend tout simplement pas. Peut-être que la solution réside dans le tweet de Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre, que la principale revendication de la coalition de Lieberman à l’époque était de nommer Weinstein procureur général. »

Eitan Avriel ajoute : « Ce n’est que le début d’une longue liste. Des actes d’accusation ont été déposés contre des membres du parti de Lieberman dans l’affaire Yisrael Beiteinu, pour une série d’actes de corruption institutionnelle, qui, selon les commentateurs, symbolisent la confusion en Israël entre le monde criminel et politique. Dans cette affaire, Lieberman n’a été inculpé de rien. « 

LIRE  Ça semble s'approcher vers une grande opération...

« Lieberman dirige notre maison en Israël avec une main haute. L’opinion est que rien ne se passe dans le parti à son insu. La question évidente : s’il ne sait pas ce qui se passe dans son parti, comment va-t-il « gérer » la trésorerie ? Mais cette affaire est un exemple non seulement de corruption mais aussi de destruction. Normes publiques, service gouvernemental et pureté morale dans les institutions de l’État. »

Et ce, avant même que Lieberman prenne les choses en main… Il se peut du reste que ceci prouve également le manque total d’expérience et de compréhension de Lapid lui-même, s’il a accepté que Lieberman devienne ministre des Finances actuellement, lui permettant en fait de gérer les affaires de l’Etat tout entier. Erreur fatale !

Et si même les journalistes « habituels », qui soutiennent normalement l’establishment et tout ce qui se fait à gauche, le disent déjà, c’est que vraiment c’est grave !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire