« Action coup de poing » dans une entreprise française qui fabrique des puces équipant les drones israéliens

0
134

La police a interpellé mardi sept personnes, dont une journaliste, après une action coup de poing dans une entreprise française qui fabrique des puces équipant notamment les drones israéliens.

Le groupe s’est introduit mardi par effraction dans les locaux parisiens de la société Exxelia, y commettant de nombreuses dégradations de matériel. Ces personnes ont été placées en garde à vue.

Le média Blast qui emploie la journaliste arrêtée a dénoncé « une atteinte grave et injustifiable à la liberté d’informer » et réclamé sa libération immédiate, tout comme Reporters sans frontières qui pointe « un risque d’atteinte au secret des sources ».
La société Exxelia, qui fabrique des composants électroniques à usage civil et militaire, avait déjà été visée par une information judiciaire en 2018, à la suite d’une plainte déposée pour complicité de crime de guerre après qu’un capteur produit par la société avait été retrouvé dans les débris consécutifs à une frappe à Gaza.
Lundi, c’est une usine du fabricant israélien Elbit qui a été attaquée par des militants propalestiniens dans la ville de Kent, au Royaume-Uni.

I24NEWS.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire