Au cœur de Khan Yunes, à 20 mètres sous terre : c’est ainsi que vingt personnes enlevées ont été retenues captives par le Hamas

0
128

Dans des conditions inhumaines, le Hamas a maintenu les personnes enlevées derrière les barreaux, dans les entrailles de la terre, sans apporter une réponse minimale aux besoins humanitaires des personnes enlevées. Selon les témoignages des personnes enlevées libérées, une vingtaine de personnes y étaient détenues. L’armée israélienne a fait exploser le complexe.

JDN – Photo : porte-parole de Tsahal

Les forces de la 98e Division ont attaqué un tunnel souterrain à Khan Yunes où des otages avaient été détenus. La longueur du tunnel est d’environ 830 mètres et sa profondeur est d’environ 20 mètres. L’entrée du tunnel était piégée et à l’intérieur se trouvaient de nombreux obstacles, charges, portes coulissantes et portes supérieures. Lors de l’avancée des forces dans le tunnel, les combattants ont rencontré un certain nombre de terroristes, qu’ils ont éliminé. Lorsque les forces ont atteint le tunnel, il n’y avait aucun otage à l’intérieur car ils ont été transférés vers un autre endroit.

Dans le cadre de la fouille du tunnel, un espace central où étaient détenus des otages et cinq cellules de prison grillagées a été découvert. En outre, les forces ont découvert des éléments indiquant que les otages y avaient été retenus, selon des informations provenant des services de renseignement et des armes de l’organisation terroriste Hamas. Selon des témoignages, il y aurait eu une vingtaine de personnes enlevées dans le tunnel à différents moments. Certains ont été libérés et d’autres sont toujours détenus à Gaza.

Le tunnel est situé au cœur d’une zone civile à Khan Yunes et son entrée se fait depuis la maison d’un terroriste de l’organisation terroriste Hamas. Selon les estimations des services de renseignement, des millions de shekels ont été investis dans sa construction. Ce tunnel fait partie d’un labyrinthe souterrain ramifié, creusé par l’organisation terroriste Hamas, sous Khan Yunes. A la fin de l’enquête, le tunnel a été détruit.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire