Bar Lev et un cadre de la boulangerie Angel se sont rendus au domicile du Roch Yechiva zatsal : « Nous nous excusons d’avoir gardé le silence »

1
188

Quelques semaines après le début du boycott généralisé des consommateurs du secteur orthodoxe contre Angel à la suite de la manifestation honteuse du président du conseil d’administration de l’entreprise, Bar Lev, près du domicile de rav Gershon Edelstein zatzal, il s’est rendu en personne, accompagné d’un cadre de l’entreprise chez les enfants endeuillés du rav zatsal. « Nous nous excusons d’être restés silencieux jusqu’à présent », ont-ils dit.

Be’hadré ‘Harédim – Yehiel Galaï

Une victoire pour le public orthodoxe : Bar Lev, et Yaron Angel, le propriétaire de la boulangerie Angel, sont arrivés à ce dimanche pour réconforter les personnes en deuil et s’excuser.

Dans la lettre d’excuses, Bar Lev écrit : « Comme vous le savez, il y a quelques semaines, une manifestation politique a eu lieu près de la résidence du rav. Rétrospectivement, je me suis rendu compte que diverses publications – à tort – affirmaient que le lieu de la manifestation était en devant la maison du rav et était dirigée contre lui, violant l’honneur de la Tora et par conséquent causé du tort à un large public, non. Ce n’était pas mon intention. »

Selon Bar Lev, « Je voulais exprimer une position personnelle, mais certainement pas blesser ou défier le grand de la génération. Si j’avais été conscient à l’avance de la situation dans laquelle nous nous trouvions et du sentiment de blessure, je ne l’aurais certainement pas fait. Et pour cela j’exprime ma peine et m’excuse du fond du cœur. »

La lettre au nom de la famille Angel se lit comme suit : « Il n’y a eu aucune déclaration offensante, ou quiconque qui ait agit au nom de l’entreprise ou de l’avis de l’une des personnes associées à l’entreprise ou à ses employés. La société respecte et dessert le public orthodoxe depuis de nombreuses années tout en étant strictement casher, et en maintenant de bonnes relations avec la diversité de la population orthodoxe, et emploie de nombreux membres du public orthodoxe. »

Selon eux, « Nous désavouons les choses qui nous ont été attribuées, nous nous excusons d’être restés silencieux jusqu’à présent, le but était le contraire, il ne fallait pas dans ce cas considérer « le silence comme un aveu ».

Il s’agit d’une étape importante de la part des dirigeants de l’entreprise, puisque de nombreuses semaines se sont écoulées depuis le début du boycott généralisé des consommateurs du public orthodoxe contre cette ancienne boulangerie, mais ses dirigeants ont jusqu’à présent insisté pour ne pas condamner la manifestation du président du conseil d’administration de l’entreprise, Bar Lev, près du domicile de rav Edelstein, ainsi que les propos calomnieux de Yoël Spiegel, petit-fils du fondateur, contre le secteur orthodoxe.

Le journaliste Avi Rabina publie que pour tenter de restaurer le pouvoir d’achat des orthodoxes, la société Angel ne se contente pas d’excuses face à la famille de rabbi Edelstein, mais publiera des publicités dans toutes les concentrations orthodoxes à partir de ce soir.

Cette décision intervient après que, ces dernières semaines, la direction de l’entreprise a tenté de faire comprendre au public que le boycott Haredi ne lui faisait aucun mal. Des publications dans la presse laïque ont fait état de bénéfices en hausse après le début du boycott et la gauche a même encouragé l’initiative d’acheter les produits coûteux de l’entreprise pour l’aider. Mais au final, semble-t-il, le boycott ‘harédi qui a pris de l’ampleur dans toutes les concentrations du public ‘harédi et a même conduit à la fermeture de boulangeries et à un changement d’enseigne de nombreuses succursales, a conduit la direction de l’entreprise à se rendre compte qu’elle se devait de faire le bon choix et de s’excuser pour ce qui a été fait.

1 Commentaire

  1. Ou sont les excuses ?!
    On reprend : « Il n’y a eu aucune déclaration offensante », « Nous nous excusons d’être restés silencieux jusqu’à présent » !
    On leur reproche ce qu’ils ont dit et non d’avoir été silencieux.
    Ils ont craché ouvertement leur mepris envers le monde de la Tora et ont rajouté les declarations les unes après les autres pendant des semaines !

Laisser un commentaire