Biden et Blinken ont condamné les mandats d’arrêt de La Haye : « Il n’y a pas de place pour la comparaison entre le Hamas et Israël »

0
71
NUSA DUA, INDONESIA - NOVEMBER 15: US President Joe Biden attends the global meeting of G20 leaders on November 15, 2022 in Nusa Dua, Indonesia. The G20 meetings are being held in Bali from November 15-16. (Photo by Leon Neal/Getty Images)

Le président américain Joe Biden a condamné ce soir l’intention d’émettre des mandats d’arrêt internationaux contre le Premier ministre Netanyahou et le ministre de la Défense. Biden a qualifié la proposition de « scandaleuse » et a ajouté qu’il n’y avait aucune possibilité de comparaison entre l’organisation terroriste Hamas et l’État d’Israël.

JDN

Quelques heures après l’annonce du procureur de la Cour pénale internationale de La Haye, le président Joe Biden a déclaré aujourd’hui que « la demande d’ordonnance est scandaleuse, il n’y a pas de place pour la comparaison avec le Hamas et nous serons aux côtés d’Israël lorsqu’il se défendra ».

Le ministre des Affaires étrangères Anthony Blinken a également déclaré que « les États-Unis rejettent totalement l’annonce du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) selon laquelle il demande des mandats d’arrêt contre des responsables israéliens, ainsi que des mandats d’arrêt contre des terroristes du Hamas ».

« Nous rejetons la comparaison faite par le procureur entre Israël et le Hamas », a ajouté Blinken. « C’est honteux. Le Hamas est une organisation terroriste brutale qui a perpétré le pire massacre de Juifs depuis l’Holocauste et qui détient toujours des dizaines d’innocents, dont des Américains. »

Blinken a révélé que l’équipe du procureur était censée atterrir en Israël aujourd’hui pour coordonner la visite d’une délégation du tribunal avec de hauts responsables du gouvernement israélien.

Cependant, le Département d’État américain a exprimé aujourd’hui ses condoléances au gouvernement iranien pour la mort du président Raïssi et du ministre des Affaires étrangères dans l’accident d’hélicoptère d’hier soir.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire