La question des tombes à Paris – interview (hébreu) du rav Kahn sur radio Kol ‘Haï

0
83

L’inquiétude des rabbanim d’Erets Israël et de France a amené le rav Kahn, directeur de Kountrass, à présenter le sujet devant le public israélien, qui s’inquiète également de cette situation surprenante, que l’on ne trouve nulle part dans le monde actuel, celui selon lequel pratiquement à coup sûr après quelques décennies les tombes sont vidées et d’autres prennent la place.

Assez souvent, en effet, des Juifs qui vivent en Erets Israël, souffrent eux-mêmes de ce problème, quand leurs ancêtres sont enterrés en France, ou quand par exemple les efforts déployés au 18e siècle par Ya’akov Tedesco et son organisme Erets hamouvta’hath sont mis en danger (cet important notable parisien a de nos jours quelques 3.000 familles israéliennes orthodoxes qui descendent de lui, et qui s’intéressent à ce qui se passe en France à ce titre-là).

Voici dix ans déjà, le rav Kahn a présenté ce problème aux grands rabbanim et tous ont proclamé qu’il fallait que cela change, de rav ‘Hayim Kanievsky, rav Steineman, rav Nissim Karélitz, tous les membres du Beth Din de la Eida ha’harédith de Jérusalem, le rav Yits’hak Silberstein, et grand nombre d’autres autorités aux rabbanim français qui vivent en Erets Israël jusqu’à d’autres résidant en France.

Or, comme on le sait, rien n’a bougé ! Et le problème est toujours là, au jour le jour…

Ecoutez ce qui est dit dans cette interview pour mieux comprendre ce sujet terrible pour notre communauté ! Comme l’a dit en son temps le Grand rabbin de France, le rav Jo Sitruk, « Une ville qui ne protège pas ses morts prive de protection ses vivants ».

Espérons que cette intervention, et celles à venir, serviront à ce que tant la municipalité que la communauté juive comprennent qu’une telle situation ne peut pas continuer.

L’enregistrement sur radio Kol ‘Haï – ici.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire