Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme met en garde contre certaines informations

0
255

La plupart des médias reprennent de façon péremptoire les chiffres de pertes civiles à Gaza en mentionnant la formule “selon le ministre de la santé du Hamas ». 

Ils ne font aucune mention d’une possible manipulation des chiffres annoncés par le Hamas alors que divers éléments devraient être indiqués, ou au moins faire réfléchir à deux fois ces médias avant de faire part de ces « informations » :

  • D’une part tout le monde sait que cette organisation s’est maintes fois illustrée par ses informations tronquées ou fallacieuses, nous en avons d’ailleurs eu la preuve lors du bombardement d’un hôpital abusivement attribué à Tsahal alors que c’était le fait du Djihâd Islamique.
  • D’autre part aucun journaliste n’entre dans Gaza et ne peut ni infirmer ni confirmer ces chiffres.
  • Nous estimons que la déontologie de ces médias devrait les conduire à plus de précautions dans l’information qu’ils nous donnent.
  • Qui peut faire la différence entre un civil palestinien et un terroriste du Hamas, ils ont le même uniforme…

Aucun commentaire

Laisser un commentaire