Le chef de l’AMN a informé le chef d’état-major de sa démission : « J’assume mes responsabilités, nous n’avons pas été à la hauteur de notre mission »

0
198

Le chef de l’Agence nationale de sécurité, Aharon Haliwa, a informé le chef d’état-major qu’il quitterait ses fonctions. Ce sera le premier officiel à le faire après le 7 octobre. ‘Haliwa a écrit : « La division de renseignement sous mon commandement n’a pas été à la hauteur de la tâche qui nous avait été confiée ».

Be’hadré ‘Harédim – Shalov Sheinberg

Le chef de la Division du renseignement, le général de division Aharon Haliwa, en coordination avec le chef d’état-major, a demandé à mettre fin à son poste suite à sa responsabilité de commandement en tant que chef de l’Agence nationale de sécurité lors des événements du 7 octobre. Par décision du chef d’état-major et avec l’approbation du ministre de la Défense, le général de division Aharon Haliwa mettra fin à ses fonctions et prendra sa retraite de Tsahal, après qu’un remplaçant ait été nommé de manière ordonnée et professionnelle.

Le général de division Aharon Haliwa a exprimé dans sa demande sa grande appréciation pour les actions des officiers de Tsahal pendant la guerre. Le chef d’état-major a remercié le général Aharon Haliwa pour ses 38 années de service dans l’armée israélienne, au cours desquelles il a beaucoup contribué en tant que soldat et commandant à la sécurité du pays.

Dans la lettre de démission, Haliwa écrit : « Il y a plus de 38 ans, j’ai franchi les portes du Conseil de sécurité et je me suis enrôlé dans l’armée israélienne. J’ai traversé de nombreux postes et positions sur la ligne de front et j’ai toujours fait, autant que je pouvais, pour servir le peuple d’Israël et l’État d’Israël, tout au long de mes fonctions, j’ai su qu’à côté de l’autorité il y avait aussi une lourde responsabilité : pour la tâche, pour le peuple.

« Le Chabbat 7 octobre 2023, le Hamas a mené une attaque surprise meurtrière contre l’État d’Israël, dont les résultats ont été difficiles et douloureux. La division de renseignement sous mon commandement n’a pas été à la hauteur de la tâche qui nous avait été confiée.

« Depuis, je porte ce jour noir avec moi, jour après jour, nuit après nuit. Je porterai à jamais avec moi la terrible douleur de la guerre », a écrit Haliwa.

« Depuis le début de la guerre, les femmes et les hommes de Tsahal ont travaillé, régulièrement et dans les réserves, aux côtés de l’ensemble de Tsahal, pour atteindre les objectifs de la guerre. Les excellentes personnes, à tous les grades et à toutes les positions, ont fait et font tout ce qui est possible, et bien souvent même au-delà, pour la sécurité du pays d’Israël et de son avenir. Je suis fier d’eux et je vous ai exprimé mon désir de prendre mes responsabilités et de terminer mes fonctions. Après l’achèvement de la phase d’enquête et après la nomination d’un chef de Tsahal qui dirigera les excellentes personnes de l’aile dans les années à venir, tout en maintenant un processus ordonné d’apprentissage et de chevauchement, j’ai eu le privilège et l’honneur de servir l’État. d’Israël et de ses citoyens pendant près de quatre décennies, en tant que soldat et commandant », a écrit Haliwa.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire