Le Grand rabbin rav Yits’hak Yossef sur le grand miracle auquel le peuple d’Israël a eu droit : « Merci au monde de la Tora ! »

0
124

Le Grand rabbin le rav Yits’hak Yossef a évoqué les miracles qu’Israël a vécus lors de l’attaque iranienne : « Quels miracles et quels prodiges avons-nous eus, grâce à quoi ? Grâce au chef d’état-major ? Merci à qui ? Merci aux étudiants de la Tora des Yechivoth, qui s’assoient et étudient la Tora ! »

Be’hadré ‘Harédim – Moché Weisberg – Photo : Yaakov Cohen

Lors du cours du Grand rabbin du Motsaé Chabbath, cette semaine de Pessa’h, à la synagogue ‘Yazdim’ dans le quartier de Boukharim à Jérusalem, il a évoqué les miracles et les prodiges qui ont été accomplis en faveur du peuple d’Israël à la suite de l’attaque iranienne.

L’événement a réuni des juges, des dirigeants de Yechivoth, des rabbins de ville, des rabbins de communauté, des ministres, des députés, des maires, des maires adjoints et plusieurs centaines de participants qui sont venus entendre le Grand rabbin.

Le Grand rabbin a déclaré : « 13 000 missiles ont été lancés sur notre pays, D’ merci, quels miracles et prodiges avons-nous eu, grâce à quoi ? Grâce à l’état-major ? Merci à qui ? Merci aux jeunes des Yechivoth, qui s’assoient et étudient la Tora. »

Dans ses mots, il a rappelé ses paroles d’il y a quelques semaines à propos des étudiants en Yechiva qui maintiennent le monde.

« J’ai dit en aucun cas je ne reculerais, je répète et affirme que tout ce que nous avons survécu dans cette guerre, nos ennemis se sont soulevés contre nous au nord et au sud, tous les Arabes du Hamasnik et nous leur avons survécu, grâce à quoi ? Seulement grâce aux Yechivoth et à ses étudiants. Ils protègent tous les soldats et tout le peuple d’Israël. Celui qui n’y croit pas est un apicoress ».

Il a signalé que divers membres du monde du sionisme religieux se sont élevés contre ses paroles, mais il a rejeté cette fausse conception de la position de la Tora, et a réitéré sa déclaration selon laquelle, si l’étude de la Tora n’est pas possible dans le pays, le monde de la Tora n’hésitera pas à prendre ses affaires et à se rendre à l’étranger, que D’ nous protège d’une telle situation !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire