Le retard est levé : en Égypte et en Israël, on confirme que les otages sont en route pour rencontrer la Croix-Rouge

0
58

Après des heures angoissantes : la réalisation de la deuxième étape de l’accord visant à libérer certaines des personnes enlevées est apparemment en cours. Des responsables égyptiens et israéliens confirment que les otages se dirigent vers le point de rendez-vous avec la Croix-Rouge, d’où elles seront remises à Israël.

JDN

Après des heures angoissantes et une conduite brutale de la part du Hamas qui a maintenu tout un pays dans la tension et l’anxiété, la deuxième étape de la transaction d’otages est en cours.

L’Egypte a annoncé qu’après ce retard, les personnes enlevées se dirigeaient désormais vers le point de rendez-vous avec la Croix-Rouge, d’où elles seraient remises aux mains des Israéliens via le terminal de Rafah.

Israël confirme également ces éléments et le bureau du Premier ministre a déclaré : « Le Premier ministre Netanyahou a procédé à une évaluation de la situation avec toutes les forces de sécurité pour s’assurer que la deuxième étape se déroulerait en série. »

En plus des 13 Israéliens qui rentreront en Israël aujourd’hui, 7 autres travailleurs étrangers thaïlandais seront également libérés. Nous soulignerons qu’à la lumière du comportement scandaleux et cynique du Hamas jusqu’à présent, il est possible que de nouveaux retards se produisent encore.

Le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères a déclaré il y a peu : « Après le retard dans la mise en œuvre de la libération des personnes enlevées et des prisonniers, tous les obstacles ont été surmontés – grâce aux contacts qatariens-égyptiens, et ce soir 39 prisonniers palestiniens seront libérés – en échange de la libération de 13 Israéliens enlevés en captivité à Gaza, en plus de 7 étrangers qui se trouvent à l’extérieur du cadre de l’accord ».

Le Hamas a publié une déclaration selon laquelle : « Nous avons répondu aux efforts égyptiens et qatariens qui se sont poursuivis tout au long de la journée pour assurer la poursuite de l’accord de cessez-le-feu temporaire après avoir garanti l’engagement d’Israël à toutes les conditions mentionnées dans l’accord. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire