Les Américains ont demandé à Israël des documents sur Netzah Yehuda !

0
149

Les États-Unis ont demandé au dirigeant militaire de Judée des documents sur les interrogatoires des soldats. Les responsables de la sécurité ont exprimé leur « totale surprise » face à la décision apparente des États-Unis d’imposer des sanctions à l’unité.

Be’hadré ‘Harédim – Israël Lefkowitz – Netza’h Yehuda combat à Gaza (porte-parole de Tsahal)

L’administration américaine s’est adressée à plusieurs reprises au bureau du procureur militaire, au ministère de la Défense et au ministère israélien des Affaires étrangères, pour demander des documents sur les enquêtes sur les attaques contre les Palestiniens, dans lesquelles étaient impliqués des soldats du bataillon Netza’h Yehuda. Cela a été rapporté ce matin dans l’émission « Kalman Lieberman » ici sur le réseau B.

Selon le rapport, les Américains ont exprimé leur mécontentement quant aux résultats des enquêtes, notamment concernant les incidents au cours desquels des Palestiniens ont été tués, et ont décidé d’imposer des sanctions. Les responsables de la sécurité ont exprimé leur « totale surprise » face à la décision apparente des États-Unis d’imposer des sanctions à l’unité.

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken a été interrogé lors d’une conférence de presse en Italie sur les informations selon lesquelles son bureau recommandait de ne pas transférer d’aide militaire aux unités de Tsahal inquiétés par les violations des droits de l’homme en Judée et Samarie et les responsables ont déclaré que des décisions avaient été prises et que leurs résultats seraient publiés dans les prochains jours.

Après la publication de l’imposition des sanctions, le Premier ministre, les ministres Smotritz B.I. Gvir et Gantz ont condamné la décision, ainsi que plusieurs autres membres de la Knesset qui ont attaqué la décision américaine.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a attaqué les États-Unis ce soir (nuit) au milieu d’informations selon lesquelles ils auraient l’intention d’imposer des sanctions à l’unité Netza’h Yehuda de Tsahal.

Netanyahou a précisé : « Des sanctions ne doivent pas être imposées à l’armée israélienne » et a ajouté : « J’ai travaillé ces dernières semaines contre l’imposition de sanctions aux citoyens israéliens, y compris dans mes conversations avec de hauts responsables du gouvernement américain. »

Selon lui, « à l’heure où nos soldats combattent les monstres de la terreur, l’intention d’imposer une sanction à une unité de Tsahal est le comble de l’absurdité et une dévalorisation morale. Le gouvernement que je dirige agira par tous les moyens contre ces mesures », a-t-il déclaré.

Pour rappel, il a été rapporté précédemment que le secrétaire d’État américain Anthony Blinken devrait annoncer dans les prochains jours l’imposition de sanctions contre le bataillon Netza’h Yehuda de Tsahal, c’est ce qu’ont déclaré aujourd’hui (samedi) trois sources américaines au site Walla). Les sanctions surviennent dans le contexte d’allégations de violation des droits de l’homme des Palestiniens en Cisjordanie.

Un haut responsable de l’administration américaine a déclaré à Walla que la décision de Blinken était basée sur des incidents survenus avant le 7 octobre et survenus uniquement en Cisjordanie.

L’une des sources a déclaré que Blinken avait décidé de ne pas imposer de sanctions à plusieurs unités supplémentaires de Tsahal et de la police israélienne qui faisaient l’objet d’une enquête parce qu’elles avaient corrigé leur comportement.

Le journaliste Amos Harel a rapporté dans Haaretz en septembre 2022 que le Département d’État américain avait commencé à mener une enquête sur le bataillon Netzah Yehuda à la suite de plusieurs incidents au cours desquels des soldats du bataillon ont été impliqués dans des violences contre des civils palestiniens.

Les sources ont déclaré à Walla que les sanctions américaines interdiraient le transfert de l’aide militaire américaine au bataillon Netzah Yehuda, empêcheraient ses soldats et officiers de participer à des entraînements avec l’armée américaine ou de participer à des activités bénéficiant d’un financement américain.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire