Les députés ont regardé le film d’horreur projeté à la Knesset, certains se sont enfuis et une s’est évanouie : « Effacer Gaza ».

0
515

Aujourd’hui, la Knesset a projeté un film non censuré de 47 minutes montrant les horreurs du massacre. • Certains membres de la Knesset se sont enfuis immédiatement après le début de la projection, d’autres ont été pris de crise d’angoisse et ont fondu en larmes et la députée Tsega Malko s’est évanouie.

JDN – Benjamin Berger

Aujourd’hui (mercredi), le film non censuré de 47 minutes montrant les horreurs du massacre des agglomérations d’autour de Gaza a été projeté à la Knesset lorsque plus de 50 membres de la Knesset sont venus assister à la projection. Dans le contexte de spectacles difficiles et horribles, certains membres de la Knesset se sont effondrés pendant la projection et sont partis au milieu. Les députés Galit Distel Atbarian et Kati ont même quitté la salle après seulement cinq minutes. Après la projection du film, trois psychologues chevronnés, dont certains étaient experts en traitement psychologique d’urgence, se sont précipités dans la Knesset, à la demande de plusieurs députés incapables de se remettre de la scène. La députée Tsega Malko s’est évanouie après la projection et a été a été envoyée à la clinique de la Knesset.

Distal Atabrian a écrit un article poignant et choquant immédiatement après avoir vu le film : « La projection du « film ». Le même film non censuré auquel les journalistes ont déjà été exposés. Aujourd’hui, c’était au tour des membres de la Knesset. Le médecin de la Knesset est debout à l’extérieur de la salle, proposant des tranquillisants avant le visionnement. Je n’ai jamais pris une telle pilule ».

« Aujourd’hui, j’ai pris (une pilule. BB) sans y réfléchir à deux fois », a révélé Distal Atabrian, « Amir O’hana a dit quelques mots avant la projection, nous avertissant principalement de ne révéler aucune information concrète du film. J’ai tenu bon dans la salle pendant cinq minutes. Puis je me suis enfui en pleurant, en criant et en tremblant ».

« Avec un tranquillisant, ou sans – Je vous écris les mots suivants suite à une crise d’angoisse que je n’ai jamais vécue de ma vie : ne vous détestez pas. Les monstres vous détestent assez. Détestez l’ennemi. Détestez les monstres. Toute trace de conflits internes est un gaspillage d’énergie. Fou et horriblement stupide. « 

« Investissez cette énergie dans une seule chose : effacer tout Gaza de la surface de la terre. Laissons les monstres de Gaza voler vers la barrière sud et tenter de pénétrer sur le territoire égyptien. Ou laissez-les mourir. Et laissez-les mourir dans le mal. Gaza doit être effacé. Et le feu et la fumée sur la tête des nazis en Judée et Samarie. Il faut ici une FDI vengeresse et cruelle. Rien de moins est immoral. C’est tout simplement immoral », écrit-elle à la fin.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire