Netanyahou contre la demande du chef du Shin Bet : « Le gouvernement décidera le moment venu »

0
233

Ajoutons ici quelques autres éléments apportés par le Premier ministre Benjamin Netanyahou lors de la conférence de presse à Kirya à Tel Aviv hier soir. Il a clairement indiqué qu’Israël était déterminé à faire revenir toutes les personnes enlevées et à achever le démantèlement du Hamas. Netanyahu a attaqué l’Afrique du Sud et a déclaré : « Ils viennent au nom des nouveaux nazis ». Sur le Qatar : « Hébergement et financement du Hamas »

Be’hadré ‘Harédim

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a déclaré lors de sa conférence de presse qu’il a tenue hier soir à la Kirya : « En cette semaine difficile, au cours de laquelle nous avons perdu des combattants héroïques, je vous réitèrerai notre engagement à accomplir leur volonté et à atteindre tous les objectifs de la guerre : éliminer le Hamas, ramener nos personnes enlevées et garantir que Gaza ne constituera pas une menace pour Israël.

Nous n’oublierons pas les massacres, les abus, les enlèvements. Nous ne pardonnerons jamais ce que les monstres du Hamas ont fait à nos fils et à nos filles. Rien ne peut donc remplacer une victoire totale. Nous devons gagner. nous allons gagner ».

Concernant la décision du tribunal de La Haye, il a déclaré : « Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de l’Holocauste. Il n’y a pas de plus grande absurdité que de dire que précisément à la veille de la Journée internationale de l’Holocauste, certains sont venus à La Haye pour nous accuser d’une fausse accusation de génocide. Au nom de qui sont-ils venus ? Au nom du Hamas, les nouveaux nazis. Je tiens le livre d’Hitler en arabe « Mein Kampf ». Ce livre a été trouvé par nos combattants dans les maisons des civils dans la bande de Gaza. Ils ont trouvé la littérature nazie et c’est ce qu’ils inculquent à leurs enfants. Après avoir éliminé le Hamas à Gaza, il n’y aura plus aucun enseignant qui éduquera ses enfants sur le terrorisme et la destruction d’Israël et de l’ensemble du peuple juif. »

Netanyahou a attaqué l’Afrique du Sud et a déclaré : « Au nom de ces nouveaux nazis, l’Afrique du Sud est venue à La Haye. La volonté même de discuter de cette affirmation prouve que beaucoup dans le monde n’ont rien appris de l’Holocauste. Mais nous avons appris. La principale leçon de l’Holocauste est que nous seuls pouvons nous défendre par nous-mêmes, et donc face à l’ampleur de la douleur qui brûle nos cœurs, nous devons continuer à être forts et déterminés et à riposter de front. Israël a le droit fondamental de se défendre. Nous menons une guerre qui n’est pas juste, avec une armée qui n’est pas morale. C’est une guerre qui nous a été imposée. »

Selon lui, « si nous n’éliminons pas les nazis, le prochain massacre n’est qu’une question de temps. C’est pourquoi il est important d’achever le travail. J’ai demandé aux ministres de la Défense et des Finances d’élaborer un plan sans précédent pour renforcer nos industries de défense pour les années à venir. Nous le ferons avec un investissement énorme. »

Netanyahou a ajouté : « Il y a ceux parmi nous qui choisissent de remettre en question notre détermination. Les voix de gens qui veulent nous affaiblir, parmi lesquels toutes sortes d’anciens dirigeants, tentent de semer la tristesse et le pessimisme. Ces voix sont une petite minorité. Elles ont tort et sont trompeurs. Nous remporterons une victoire absolue. »

Concernant la demande du chef du Shin Bet de créer une commission d’enquête, il a déclaré : « Les enquêtes et les tests devraient être effectués à la fin de la guerre, certainement pas au milieu de celle-ci. Je ne veux pas que les officiers, les commandants et les hommes d’État soient occupés à chercher des avocats. Je pense que c’est une erreur. Vous n’avez qu’une seule chose à faire : gagner la guerre. »

Concernant les relations tendues avec les Égyptiens et les Qataris, le Premier ministre a déclaré : « Les relations avec l’Égypte sont continues et normales. Bien sûr, chacun de nous a ses propres intérêts et il est nécessaire de dire certaines choses. Ils prennent soin de leurs intérêts et je prends soin des nôtres. Quant au Qatar, je ne cache pas un mot. Une chose que j’ai dite. Je n’abandonnerai pas une seule voie pour faire pression sur le Hamas ou sur quiconque peut faire pression sur le Hamas. Le Qatar accueille la direction du Hamas et finance l’organisation. Il a une influence sur le Hamas. Il s’est engagé à ce que les médicaments parviennent aux personnes enlevées. »

Netanyahou a évoqué la tempête entourant la députée Tali Gottlieb et a déclaré : « Mon bureau a condamné ces propos. Je pensais qu’ils n’en étaient pas dignes. Révéler l’identité d’un membre du Shin Bet est inapproprié. » Netanyahou a ajouté : « Beaucoup de choses ridicules sont dites, et contrairement à la position que je défends, les membres de l’opposition ne veulent pas se limiter. »

Concernant les manifestations au terminal de Kerem Shalom, il a déclaré : « Sans aide humanitaire, nous ne pourrons pas achever la mission et atteindre les objectifs. C’est pourquoi nous donnons. Je comprends les familles, mais ce n’est pas notre politique. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire