Paroles du ministre des Finances, Smotrich

0
104

« Il n’est pas possible qu’un citoyen israélien travaillant dans une banque israélienne soit privé de ses droits et de ses biens en raison d’un ordre américain »

Le ministre Bezalel Smotrich a ordonné que les mesures de l’UNRWA soient renforcées : « L’agence pour les réfugiés de l’UNRWA est devenue un autre bataillon d’Az-e-Din-El Qassem du Hamas. Le Hamas a pris le contrôle de l’UNRWA et en a fait une force de combat contre l’État d’Israël et Tsahal », a déclaré le ministre des Finances

JDN

Le président du sionisme religieux, le ministre des Finances Bezalel Smotrich a déclaré aujourd’hui (lundi) lors d’une réunion de faction : « J’ai commencé la matinée, en me rendant au bureau avec des réservistes, je me suis arrêté en chemin et je me suis assis avec eux pour le café du matin, au points de contrôle et la garde des colonies. Aujourd’hui, nous établissons un budget après des retards – je veux qu’il soit le plus clair du monde, les priorités budgétaires ont changé, les 9 milliards pour les réservistes et leurs familles sont le point d’ancrage du budget autour duquel nous avons construit le budget révisé. L’homme dans le char est celui qui gagne, le réserviste au front est celui qui apporte la victoire à l’État d’Israël. La guerre est longue et difficile, mais tout le temps, l’État d’Israël tout entier salue les réservistes, au nom de tous les citoyens israéliens. Merci! L’intégralité de l’enveloppe est budgétisée et est en cours d’exécution jusqu’au dernier budget militaire, y compris l’indemnisation complète des entreprises des travailleurs indépendants, y compris les subventions aux familles et l’indemnisation des entreprises. La nation d’Israël tout entière salue. »

« L’agence pour les réfugiés de l’UNRWA est devenue un autre bataillon des Ezz-e-Din-el Qassem du Hamas. Le Hamas a pris le contrôle de l’UNRA et en a fait une force de combat contre l’État d’Israël et les soldats de Tsahal. Dans toutes les installations de l’UNRA à Gaza, nos soldats ont trouvé des armes et des puits de tunnel. Les abris de l’UNRA servent de villes de refuge aux terroristes de la Nohba ».

Selon Smotrich, « le plus grave est que le Hamas rétablit son pouvoir et son contrôle sur Gaza grâce à l’aide humanitaire qui lui parvient. L’État d’Israël doit agir de toutes ses forces pour provoquer la fermeture de l’UNRWA, dès que possible, et Tsahal doit remettre tous les documents en sa possession qui témoignent de l’implication profonde de l’UNRWA dans le terrorisme afin de promouvoir cette action.

« Dans la suite de cela, j’ai demandé à l’équipe professionnelle du ministère des Finances d’agir avec tous les outils à notre disposition pour restreindre les actions de l’UNRWA à Gaza, Cisjordanie et Jérusalem, afin que nous obtenions l’arrêt de ses activités et sa fermeture. »

« Dès le premier jour de la guerre, j’ai dit au cabinet et dans les forums concernés que la manière dont l’aide humanitaire entre à Gaza devait être modifiée. Malheureusement, cela a été fait de manière incorrecte pendant de nombreuses semaines. L’armée israélienne, dans le cadre de l’occupation de la bande, doit gérer l’aide humanitaire à Gaza. Cela fait partie de l’effort de guerre et sert bien les objectifs de la guerre : la destruction des capacités militaires et gouvernementales du Hamas et le retour de nos personnes enlevées chez elles. »

Smotrich a attaqué : « La semaine dernière, l’administration Biden a décidé, d’une manière sans précédent, d’imposer des sanctions sévères contre les citoyens de l’État d’Israël dans le cadre d’une campagne fausse et antisémite menée par des éléments du BDS et les ennemis d’Israël de la « violence des colons ».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire