Tsahal déploie pour la première fois des drones suicides

Tsahal déploie pour la première fois des drones suicides

0
255

Tsahal déploie pour la première fois des drones suicides de haute précision dans l’opération de Jénine

Dans le cadre d’une opération antiterroriste à grande échelle, Tsahal a fait usage de drones suicides de haute précision, marquant ainsi une avancée significative dans ses capacités opérationnelles. Les unités d’élite Duvdevan et Maglan ont déployé six de ces munitions flottantes qui transportent une petite quantité d’explosifs pour cibler des objectifs terroristes dans la ville de Cisjordanie et le camp de réfugiés de Jénine. Ces drones suicides, connus sous le nom de SPIKE FireFly, ont été fabriqués par le géant de la défense Rafael Advanced Defense Systems Ltd. Ils sont capables de détruire des cibles à distance, notamment des centres de commandement contenant plusieurs charges explosives.

Cette nouvelle arme représente une avancée majeure pour Tsahal, permettant des frappes précises tout en minimisant les risques pour les troupes au sol. Les drones FireFly planent silencieusement dans les ruelles ou à l’intérieur des bâtiments, fonctionnant de manière autonome et explosant avec précision sur la cible visée. Grâce à cette technologie, Tsahal espère mener des opérations d’assassinat ciblé contre des terroristes à l’avenir.

Bien que le ministère de la Défense ait passé commande de ce système en 2020, sa livraison a connu des retards, et ce n’est que l’année dernière que les unités de commandos de Tsahal ont été équipées de ces drones.

L’opération menée dans le camp de réfugiés de Jénine a été saluée comme un succès par Tsahal. Les objectifs ont été atteints sans qu’aucun Palestinien non impliqué ne soit tué, ce qui revêtait une importance cruciale pour légitimer l’opération dans son ensemble. Depuis le début de l’année, 11 Palestiniens non impliqués ont été tués par des tirs de Tsahal en Cisjordanie, tandis que 160 terroristes ont été tués. Les responsables militaires considèrent ces statistiques comme un succès compte tenu de la complexité des opérations menées par les forces de sécurité dans toute la Cisjordanie, malgré les violentes émeutes, principalement concentrées dans la partie nord du territoire. L’objectif de l’opération n’était pas de faire un grand nombre de victimes terroristes, mais plutôt de cibler et de détruire des infrastructures terroristes majeures identifiées.

Parallèlement aux efforts sur le terrain, une campagne distincte a été menée sur la scène internationale pour gagner en légitimité et préserver la liberté d’action de Tsahal. Les porte-parole de Tsahal se sont constamment efforcés de fournir aux médias internationaux des informations équilibrées en s’engageant avec des journalistes du monde entier, en fournissant des informations précises et en démystifiant les faux rapports. Par exemple, lorsqu’il a été initialement affirmé que Tsahal avait bombardé le bâtiment du théâtre à Jénine et causé des victimes civiles, un drone a été immédiatement envoyé sur place pour diffuser des images en direct aux médias étrangers, démontrant ainsi que le lieu n’était pas touché par les frappes.

Cette première utilisation opérationnelle des drones suicides de haute précision représente une avancée significative pour Tsahal dans sa lutte contre le terrorisme. Ces armes offrent une nouvelle dimension stratégique en permettant des frappes précises et létales tout en préservant la vie des soldats. Le succès de l’opération à Jénine renforce la légitimité de Tsahal en veillant à ce qu’aucun civil non impliqué ne soit tué lors des actions militaires.

Jforum

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop