Une croix gammée et un tag antisémite découverts sur un mur dans le 16e arrondissement de Paris

0
62

Florian Bouhot

Ces inscriptions réalisées sur un immeuble d’habitation de l’avenue de Versailles ont été dénoncées ce dimanche 10 mars par Benjamin Haddad, un député Renaissance de la capitale. Une plainte va être déposée.

Une croix gammée et, en dessous, la phrase suivante: « Ici habitent de sales Juifs ». Ces inscriptions antisémites ont été découvertes sur un immeuble ce dimanche 10 mars au 55, avenue de Versailles, dans le 16e arrondissement de Paris.

Averti par des habitants de la 14e circonscription de la capitale, dont il est député (Renaissance), Benjamin Haddad s’est dit « profondément choqué par ce graffiti » dans une publication sur X, photo à l’appui.

« Je remercie la police qui est intervenue tout de suite pour constater les faits et demander aux services de la ville que ce graffiti soit effacé », a-t-il ajouté sur BFMTV.

« Agir avec une grande sévérité »

L’élu estime qu’il « ne faut rien laisser passer face à l’antisémitisme ». « On voit dans notre pays, malheureusement, depuis le 7 octobre une explosion des actes antisémites, qui ont été multipliés par quatre par rapport à l’année précédente. » En 2023, 1.676 actes de ce type ont été recensés en France, selon le Crif.

Élie Korchia, président du Consistoire central de France et avocat au barreau de Paris, dénonce pour sa part « un tag ignoble », « un acte odieux ». « Il faut en parler », plaide-t-il lui aussi sur notre antenne. « Il faut déposer plainte. La plainte est en cours de dépôt. »

Selon l’avocat, il est nécessaire « d’agir avec une grande sévérité » et de faire de la lutte contre l’antisémitisme « une cause nationale ».

JForum.fr avec  Florian Bouhot BFM

Aucun commentaire

Laisser un commentaire