39 meurtres et 400 fusillades ont eu lieu cette année dans la communauté arabe d’Israël !

0
546
Police officers display seized firearms and ammunition for the media after a smuggling bust in Kaohsiung September 26, 2009. A haul of 181 guns and 22,685 rounds of ammunition were displayed for the media on Saturday as six suspects were arrested in what may be the largest arms smuggling bust ever in Taiwan, the Criminal Investigation Bureau (CIB) said. CIB officials said the seized weapons are standard models manufactured in Italy, Germany, Israel and the U.S. Picture taken September 26, 2009. REUTERS/Stringer (TAIWAN SOCIETY CRIME LAW) - RTXOZA8

Une enquête effectuée entre mai et juin montre que 59% des Arabes israéliens n’ont pas confiance en la police. Cependant, malgré ce faible sentiment de confiance, les données montrent que les sondés considèrent le partenariat avec la police comme une clé pour éradiquer la violence dans leur société.
Ainsi, 70% des citoyens arabes sont prêts à participer à la lutte contre la violence, contre seulement 39% dans la société Juive.
De plus, 79% des citoyens arabes sont prêts à signaler à la police une infraction ou un crime dont ils ont été témoins.
77% du public arabe soutient la création de postes de police dans les villes et villages arabes.
Cependant, à l’heure actuelle, 54% des citoyens arabes croient que leur communauté a un problème de violence contre seulement 4% chez les Juifs et 32% des citoyens arabes ne se sentent pas en sécurité dans leur communauté contre 12% chez les Juifs.
Malgré ces taux d’insécurité élevés, seulement 4% des citoyens arabes ont déclaré avoir été victimes de crimes ou de violence au cours des trois dernières années. Un taux très similaire à celui de la société juive, qui s’établit à 3,3%.
La police a lancé il y a deux semaines une campagne publicitaire sous le titre «se sentir confiant» afin d’encourager les Arabes à rejoindre la police afin d’ouvrir des postes de police dans les villages arabes (photo ci-dessous).
« Cette campagne fait partie d’une série d’actions menées par la police et le ministère de la Sécurité publique afin de renforcer les liens entre la police et la société arabe en Israël », a déclaré la police dans un communiqué.

Source Koide9enisrael (Source Ynet)

LIRE  Le maire de Londre : discriminer les Israéliens n’est pas un problème

Aucun commentaires

Laisser un commentaire