Après l’abattage rituel, interdiction globale de viande cachère en Suisse ?

0
1158

Les législateurs en Suisse devraient voter un projet de loi visant à interdire l’importation de viande provenant de l’abattage rituel d’animaux. En d’autres termes: il sera interdit aux juifs d’être juifs !

Le projet de loi, déposé en juin par Matthias Aebischer, législateur fédéral du Parti social-démocrate de Suisse – le deuxième mouvement politique du pays – a provoqué une opposition uniquement parce qu’il propose aussi de proscrire l’importation de foie gras. Une délicatesse particulièrement populaire parmi les consommateurs suisses francophones.

Le débat sur cette question, qui divise l’Etat multinational suisse, a éclipsé l’existence d’une interdiction proposée pour l’importation de viande produite à partir d’animaux qui ne sont pas choqué avant leur abattage, a annoncé lundi le quotidien Tages-Anzeiger.

La méthode rituelle juive d’abattage des animaux exige qu’ils soient conscients quand leur gorge est fendue – une pratique que les critiques disent est cruelle mais qui est en fait plus humaine que les méthodes mécanisées utilisées dans les abattoirs non cachères. Les musulmans abattent des animaux dans une méthode similaire, bien qu’avec moins de restrictions, pour produire de la viande halal.

Herbert Winter, président de la Fédération suisse des communautés juives, a déclaré à Tages-Anzeiger que, si la loi est adoptée, ce sera «une limitation massive des libertés religieuses des juifs» en Suisse, qui, selon le Congrès juif européen, compte environ 18 000 personnes.

Plus tôt cette semaine, les groupes juifs et le ministère des Affaires étrangères d’Israël ont réagi à la publication de panneaux dans un hôtel suisse qui a désigné des invités juifs, les invitant à se doucher avant d’entrer dans la piscine.

LIRE  Macron reçoit les musulmans du CFCM le jour anniversaire du massacre de Charlie Hebdo

Par Jacob Mocky – JSSNews

Aucun commentaires

Laisser un commentaire