Aux Etats-Unis, pas d’élection pendant les fêtes de Tichri

0
616

A priori, les élections primaires de l’Etat du Massachusetts se déroulent sept semaines avant les élections nationales de novembre. Or, si l’on s’en tenait à la tradition, cette année, ces primaires tomberaient le 18 septembre soit la veille de Yom Kippour. Ce qui rendait le passage aux urnes difficile pour les Juifs pris, une partie de la journée, par les préparatifs de ce jour solennel et présents à la synagogue lors de la seconde moitié de cette même journée.
Certes, la loi de l’Etat prévoit qu’en cas de problème, ces élections peuvent être avancées d’une semaine. Mais, cette solution était encore pire puisque, là, le vote aurait eu lieu en plein Roch Hachana. Après moult délibérations pour trouver une solution qui conviendrait à tous (temps pour préparer les urnes, votes par procuration des militaires…), le secrétaire de l’Etat, William Galvin, vient finalement d’annoncer que les élections se tiendraient le 4 septembre, soit deux semaines avant la date prévue. Une décision saluée par l’Anti-Defamation League qui a déclaré: « La permission donnée de voter encore plus tôt facilite à tous… la participation à notre démocratie… »
Dans l’Etat de Rhode Island voisin, par contre, nulle innovation légale n’a été nécessaire pour résoudre le problème. En effet, là, les primaires étaient prévues le deuxième jour de Roch Hachana. Pour éviter que les Juifs pratiquants ne soient pénalisés, elles ont donc été repoussées, sans problème, au lendemain puisque la loi de l’Etat oblige à ce qu’elles se déroulent le jour ouvrable suivant la date initialement retenue.

LIRE  USA : le « Taylor Force Act » antiterroriste ignoré par les médias

Source www.actuj.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire