Avri Guilad et les Harédim

2
471
“Chers ‘Harédim,
D’ seul sait pourquoi vous souhaitez séparer les hommes des femmes. D’ seul sait pourquoi vous vivez comme vous vivez. Moi pas. De mon point de vue, votre manière de vivre n’a rien d’exaltant. Mais tant que vous gardez vos coutumes fofolles pour vous mêmes, même si vous le faites dans le domaine public, non seulement ça ne me dérange pas, mais je suis prêt à me battre pour que vous puissiez le faire.
A l’époque, en tant que jeune ‘hiloni de Jérusalem, je me suis opposé à vous de toutes mes forces. Je me suis pris des pierres sur la route de Ramoth, des couches sales à la rue Bar Ilan, des insultes face au cinéma “Kfir” , de mémoire bénie, parce que celui-ci vendait les tickets de la première séance de samedi soir avant la fin de Chabbath ! Lorsque vous vouliez m’imposer votre mode de vie, je me suis battu contre vous. Et aujourd’hui encore, à Arad par exemple, je pense qu’il faudrait remettre fermement à leur place les arrogants ‘Hassidim de Gour qui osent s’approprier des lieux qui ne leur appartiennent pas. Mais la décision du tribunal concernant Afoula est une grosse blague et, hélas, la blague est sur nous, les ‘hilonim. Nous, qui brandissons le slogan: “Vis ta vie et laisse nous vivre”, nous ne pouvons pas laisser passer une décision judiciaire qui interdirait la tenue d’un concert hassidique sous prétexte que celui-ci veut une séparation. Il s’agit là d’un acte de colonialisme intellectuel et, comme tous les actes de ce genre, il engendrera de la part du public incriminé un repli sur lui-même, une hostilité et un sentiment d’isolement.
En général, lorsque je vois vos manifs, je ne me sens vraiment pas concerné. Ni par le contenu, ni par le style. Mais si vous organisez une manif là-dessus, je suis sur le point de vous promettre de m’y associer car celui qui combat la coercition religieuse se doit de combattre aussi la coercition laïque ! On ouvre les agendas pour fixer une date?”
Traduction: Rav Elie Kling
Source lphinfo.com
LIRE  Après Washington, Budapest se retire du pacte mondial sur les migrations

2 Commentaires

Laisser un commentaire