Azéqa

0
1129

Des fois, les vieilles valeurs conservent leur saveur. C’est très certainement le cas de Tel Azéqa, ce beau site de la région de Beth Chémech !

Il s’agit d’un site ancien, qui faisait déjà partie des villes conquises par Yehochoua’ (Josué 10,10), et qui aura son heure de gloire quand, à ses pieds, se déroulera la fameuse scène de Goliat menaçant le peuple juif et tué par le roi David (Chemouel/Samuel I,17,1). Du reste, quand nous arriverons à la fin de notre visite du site, nous verrons diverses pierres portant des citations concernant le roi David.

 

On ne connaît pas grand-chose de la vie de cette agglomération, mais des fouilles y sont actuellement organisées, dirigées par l’Université de Tel Aviv (et c’est gênant, car en général on a plutôt tendance à réfuter l’ancienneté du royaume de Judée dans cette enceinte…) et une institution allemande.


AZEQA-2Le site se trouve sur le tracé du chevil Israël, ce qui prouve en général son intérêt sur le plan touristique… Nous chercherons le départ de ce sentier à partir de la route 38 quelques centaines de mètres après le tsomet… Azéqa, en direction de Netiv haLamed Hé, l’agglomération la plus proche, le tout se situant au sud de Beth Chémech. Du côté nord de ce sentier, un parking permet de stationner, mais du côté sud, il faudra continuer encore sur quelques mètres avant de trouver une voie qui s’ouvre sur la droite, menant à des serres. On peut stationner à leurs côtés. Le sentier passe un peu plus à l’ouest, commençant par traverser un petit wadi local.

LIRE  Toujours plus de touristes chinois en Israël !

Puis nous arrivons aux pieds de notre site. Il ne nous reste plus qu’à grimper, et c’est une pente assez rude. Toutefois, cette difficulté ne dure qu’une centaine de mètres, le temps d’arriver au haut du site. On peut y découvrir diverses cavités, sans doute des puits, ainsi que les endroits où les fouilles ont déjà été menées. Au sommet du site, on peut voir toute la région, à 360° !

 

Pour continuer, nous suivrons le sentier d’Israël, avec son signalement à trois couleurs, en évitant les deux options de routes forestières qui s’offrent à nous. Ce sentier nous conduira dans une forêt basse très agréable. Après quelque 500 mètres de marche, nous arriverons à un carrefour de routes, et continuerons vers la gauche. Là, au bout de quelque cent mètres, deux autres routes forestières s’ouvriront à nous, et nous emprunterons celle qui est située le plus bas. Au bout de quelque 500 m, nous verrons l’ensemble des serres à l’ouest desquelles nous avons laissé la voiture, et nous la rejoindrons assez facilement.

 

Le tout prend une bonne heure et demie.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire