La Belgique reconnaît que Pisgat Zeev fait partie de Jérusalem

0
26

Après avoir envoyé à la famille Tenzer une lettre indiquant que les parents de la famille vivaient à « Jérusalem », alors que leurs deux enfants vivaient dans des « territoires palestiniens », le consulat de Belgique à Jérusalem a annoncé que l’erreur était due à un dysfonctionnement technique de ses ordinateurs, qui a depuis été modifié.

« Nous voudrions vous informer qu’en raison d’une erreur technique de notre ordinateurs, les adresses de vos enfants, Talia et Gilad, ont été incorrectement enregistrés et que, depuis, l’erreur a été corrigée », lit-on dans la deuxième lettre envoyée par le consulat.

La famille réside dans le quartier de Pisgat Zeev, situé au-delà de la « ligne verte », à l’est de Jérusalem, capturé et annexé par Israël pendant la guerre des Six Jours de 1967.

La première lettre, qui a été envoyée à tous les citoyens belges à l’approche des élections nationales, avait pour objectif d’annoncer à tous les expatriés leurs droits et comment voter.

La famille a déclaré que toutes les lettres adressées à la famille par le consulat de Belgique avaient toujours mentionné tous ses membres comme des résidents de Jérusalem.

La mère, Annabelle Hertziger Tenzer, a reçu la lettre adressée à Jérusalem, tandis que ses enfants, Talia, 24 ans, et Gilad, 26 ans, tous vivants sous le même toit, ont reçu une lettre adressée à « territoires palestiniens ».

Alex Tenzer, le père de la famille belgo-israélienne, a déclaré : « cela prouve qu’il ne faut jamais abandonner. La Belgique considère que Pisgat Zeev fait partie de Jérusalem grâce à notre lutte. »

« J’espère que d’autres pays reconnaitront le fait que Jérusalem, la capitale d’Israël, ne peut être divisée », a-t-il conclu.

Source www.juif.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire