Bill Gates: « Plus l’Europe se montre généreuse, plus les réfugiés arriveront »

0
2222
NEW YORK, NY - SEPTEMBER 24: Bill Gates, chairman and founder of Microsoft Corp., listens during the Clinton Global Initiative (CGI) meeting on September 24, 2013 in New York City. Timed to coincide with the United Nations General Assembly, CGI brings together heads of state, CEOs, philanthropists and others to help find solutions to the world's major problems. (Photo by Ramin Talaie/Getty Images)

Dans une interview accordée au journal Die Welt, Bill Gates, le philanthrope américain et fondateur de la société de logiciels Microsoft, a estimé que l’Europe devrait arrêter de faire preuve de générosité envers les demandeurs d’asile.

Selon Bill Gates, il n’y a que de cette manière que l’Europe pourra éviter un « afflux continu de réfugiés ». Les Etats européens doivent redoubler leurs efforts pour dissuader les migrants africains de quitter leur continent. En outre, Gates conseille aux nations européennes de prendre des mesures afin de rendre plus difficile l’accès à l’Europe via les voies de transit actuelles.

« D’une part, vous voulez faire preuve de générosité et accueillir de nombreux réfugiés. Mais plus vous êtes généreux, plus cela ce sait, ce qui motive davantage de personnes à quitter l’Afrique. »

Croissance rapide de la population africaine

Gates estime également que le développement peut aider à atténuer la pression migratoire énorme sur l’Europe, pression renforcée par la croissance rapide de la population africaine.

« L’Afrique est l’événement le plus important dans l’histoire de l’humanité. Un continent qui est passé de 250 millions d’habitants au moment des indépendances à 1,2 milliard aujourd’hui. Qui dans 30 ans, sera à 2,5 milliards d’habitants. Est-ce que vous imaginez ce que ça représente ? 25 % de l’humanité, 40 % des moins de 20 ans », avait déclaré en mai dernier le politicien français Jean-Louis Borloo (Union des démocrates et Indépendants).

Le fondateur de Microsoft conseille aux pays européens de faire comme l’Allemagne et de consacrer 0,7% de leur PIB à l’aide au développement.

« Même si l’Allemagne a été l’un des pionniers de la politique « portes ouvertes », elle ne peut pas accueillir un nombre important des personnes qui souhaitent atteindre l’Europe. » 

Source fr.express.live

LIRE  Un expert iranien des affaires palestiniennes : l’Holocauste n’a pas eu lieu

Aucun commentaires

Laisser un commentaire