Budapest empêche les membres de l’UE de publier une déclaration commune condamnant la décision américaine

0
66
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (G) et son homologue hongrois, Viktor Orban, tiennent une conférence de presse commune au bâtiment du Parlement à Budapest, en Hongrie, le 18 juillet 2017. Photo de Haim Zach / GPO מסיבת עיתונאים בניין

Selon une source diplomatique, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, a demandé à ses diplomates de bloquer tout texte sur le statut juridique des implantations.

Il a également déclaré que son pays s’opposerait à toute déclaration sur la légalité des implantations israéliennes.

Il est à noter que Budapest a été en conflit à plusieurs reprises avec Bruxelles sur le processus de paix au Moyen-Orient au cours des derniers mois. Par exemple, le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán a également bloqué une déclaration conjointe de l’UE condamnant la reconnaissance par l’administration américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Les déclarations communes publiées au nom des États membres de l’Union européenne requièrent l’unanimité.

Source fr.news-front.info

LIRE  Les corps de deux des jeunes hommes disparus dans le lac de Tibériade retrouvés

Aucun commentaires

Laisser un commentaire