« Cagnotte pour chaque enfant » – les parents n’ont pas encore décidé où la placer…

0
446

Nous nous sommes faits l’écho voici peu du fait que la Sécurité sociale (Bitoua’h leoumi) proposait à tous les enfants en Erets Israël une cagnotte de 50 sh par mois, que les parents peuvent augmenter d’une somme de la même taille, qui sera à leur disposition quand ils arriveront à leur majorité. L’initiative a quelque chose d’éminemment sympathique, et il revient aux parents de faire le choix de la caisse ou autre dans laquelle cet argent va être investi. C’est à cet égard que nous avons voulu attirer l’attention : comme on le sait sans doute, tout n’est pas égal, et certains investissements posent de grands problèmes, ou même peuvent être catégoriquement interdits ! Pourquoi ? Ribbith, travail le Chabbath, et autres défauts qui peuvent déranger, surtout quand c’est de notre propre chef que nous investissons de l’argent – inutile de préciser sans doute que la même question se pose quand, nous-mêmes, nous plaçons de l’argent, en particulier en Erets Israël, et c’est un sujet qui prend de plus en plus d’importance dans le pays, avec des Bathé Dinim et des rabbanim qui sont spécialisés en la matière.

Quand il s’agit de placer cet argent que l’Etat donne à nos enfants, la situation est encore plus remarquable : allons-nous leur accorder de l’argent qui va augmenter avec les années d’une manière interdite par la Tora ?!

Or si nous n’intervenons pas, dans quelques jours, ces sommes seront placées au hasard, ce qui peut être effectivement dans des formules gênantes pour nous ! Un cadeau empoisonné…

La moitié du public des parents n’a pas encore donnés ses ordres et fait ses choix ! Il est chaudement recommandé de prendre ses dispositions de manière rapide.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire