Carentan : un hommage aux Juifs manchois

0
130

Des collégiens de Carentan ont réalisé un projet autour de la mémoire de la Shoah.

Olivier Jouault, professeur d’histoire au collège Gambetta à Carentan, raconte la démarche.

Comment ce projet autour de la Shoah est-il né ?

Il y a six ans, nous sommes allés à Auschwitz-Birkenau avec des élèves de 4e et 3e de la section européenne du collège. On a souhaité renouveler la démarche cette année en s’intéressant à la mémoire des génocides. Entre le 16 et le 24 avril 2018, avec 47 élèves de 4eet 3e, nous sommes allés à Berlin, au Mémorial de l’Holocauste et au Mémorial du génocide tzigane ; à Amsterdam à la maison d’Anne Frank; à Cracovie dans le ghetto juif et le 19 avril nous étions à Auschwitz-Birkenau.

Olivier Jouault, professeur d’histoire au collège Gambetta, à Carentan. | archives Ouest-France

Vous avez souhaité, à travers ce voyage mémoriel, rendre hommage aux Juifs manchois ?

Dans le cadre de la préparation à ce voyage, j’ai souhaité que chaque élève suive la trajectoire d’un Juif manchois, en partant d’un travail déjà réalisé par les collégiens carentanais en 2012. L’objectif était d’avoir de l’intimité avec les victimes. Je crois beaucoup à l’importance d’avoir une proximité, afin que l’histoire soit comprise.

Comment cet hommage s’est-il concrétisé à Auschwitz-Birkenau ?

 Il y a six ans, on avait déjà énuméré sur place les noms des Juifs manchois. Nous avons renouvelé cet hommage après avoir visité le camp. Cela a été un moment très fort. On peut s’en rendre compte sur la vidéo réalisée par Pauline Foucher, une élève de 4e, postée le 7 juillet sur Internet sur Youtube. A la fin, les élèves ont mis du temps avant de quitter les lieux, un peu comme une famille qui se sépare dans un cimetière. Tous ces moments apparaissent dans la vidéo, qui intègre également les photos de Juifs manchois. C’est important de transmettre la mémoire. L’an prochain, nous poursuivrons ce travail en nous intéressant plus particulièrement aux Justes de la Manche.

Source www.ouest-france.fr

Aucun commentaires

Laisser un commentaire