Un caricaturiste écroué pour «insulte» à Erdogan

0
593
SEDDULBAHIR, TURKEY - APRIL 24: Soldiers march in front of Turkish President Recep Tayyip Erdogan during the Turkish International Ceremony at Mehmetcik Abidesi Martyrs Memorial to commemorate the centenary of the Gallipoli campaign on April 24, 2015 near Seddulbahir Turkey.. Allied and Turkish representatives, as well as family members of those who served, will commemorate the 100th anniversary of the campaign with ceremonies scheduled for April 24-25. The Gallipoli land campaign, in which a combined Allied force of British, French, Australian, New Zealand and Indian troops sought to occupy the Gallipoli peninsula and the strategic Dardanelles strait during World War I, began on April 25, 1915 against Turkish forces of the Ottoman Empire. The Allies, unable to advance more than a few kilometers, withdrew after eight months. The campaign cost the Allies approximately 45,000 killed and up to 200,000 wounded, the Ottomans approximately 85,000 killed and 160,000 wounded. on April 24, 2015 in Eceabat, Turkey. Allied and Turkish representatives, as well as family members of those who served, will commemorate the 100th anniversary of the campaign with ceremonies scheduled for April 24-25. The Gallipoli land campaign, in which a combined Allied force of British, French, Australian, New Zealand and Indian troops sought to occupy the Gallipoli peninsula and the strategic Dardanelles strait during World War I, began on April 25, 1915 against Turkish forces of the Ottoman Empire. The Allies, unable to advance more than a few kilometers, withdrew after eight months. The campaign cost the Allies approximately 45,000 killed and up to 200,000 wounded, the Ottomans approximately 85,000 killed and 160,000 wounded. (Photo by Carsten Koall/Getty Images)

TurquieNuri Kurtcebe, auteur de romans graphiques et dessinateur de presse, a été incarcéré. Il avait été condamné en 2017.

Un caricaturiste turc âgé de 69 ans qui avait critiqué le président Recep Tayyip Erdogan dans ses oeuvres a été placé en détention pour «insulte» au chef de l’Etat, ont rapporté des médias mardi.

Nuri Kurtcebe, auteur de romans graphiques et dessinateur de presse, a été incarcéré lundi à la demande d’un tribunal de Yalova (nord-ouest), a indiqué l’agence de presse Dogan. M. Kurtcebe avait été condamné en 2017 à plus d’un an et deux mois de prison pour une série de caricatures publiées en 2015 mettant en scène M. Erdogan.

 C’est pour purger cette peine qu’il a été interpellé et écroué après le rejet de sa demande d’appel, selon Dogan. M. Kurtcebe est notamment connu en Turquie pour ses caricatures mordantes publiées par plusieurs journaux et revues.

Il a aussi adapté en 2001 en roman graphique une épopée du poète Nazim Hikmet (1902-1963) racontant la guerre d’indépendance turque menée par Mustafa Kemal ayant abouti à la naissance de la Turquie moderne en 1923.

Multiplication des poursuites

La Turquie est régulièrement épinglée par les organisations de défense de la liberté d’expression qui dénoncent les arrestations pour injure à M. Erdogan qui se sont multipliées ces dernières années.

Les autorités turques ont par ailleurs multiplié les poursuites contre des journalistes et collaborateurs de presse, en particulier depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

C’est notamment le cas de Musa Kart, l’un des plus célèbres dessinateurs de presse en Turquie, condamné en avril à trois ans et neuf mois de prison pour activités «terroristes» avec plusieurs de ses collègues du quotidien d’opposition Cumhuriyet. Il bénéficie d’une mesure de remise en liberté conditionnelle en attendant son procès en appel.

LIRE  « Mur de séparation » : L’AFP contrainte de revoir sa copie

«Manifestement, ce gouvernement n’a pas renoncé à neutraliser les caricaturistes au moyen de peines de prison», a réagi Musa Kart après l’arrestation de M. Kurtcebe. (afp/nxp)

Source www.tdg.ch

Aucun commentaires

Laisser un commentaire