Le cimetière juif de Sarre-Union attend toujours d’être restauré

0
537

Deux ans après la profanation du cimetière israélite de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, les morceaux de tombes gisent toujours au sol.

Sur les 250 tombes profanées durant un après-midi de février 2015, seulement deux sépultures ont été réparées aux frais d’un particulier. Selon le Républicain Lorrain, les familles des victimes se disent « consternées » par une telle situation.

Le consultat général d’Allemagne et la municipalité de la Sarre-Union ont cependant restauré la stèle de la Shoah à la mémoire des déportés, ainsi que le portail d’entrée du cimetière.

L’Etat débourse 66.000 €

Les dégâts sont estimés entre 500.000 et 800.000 euros par le Consistoire israélite du Bas-Rhin. L’Etat a débloqué une enveloppe de 66.000 euros pour entreprendre des travaux d’urgence.

François Hollande et Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur à l’époque, avaient manifesté leur « solidarité nationale » en se rendant sur les lieux après les faits. Les cinq jeunes auteurs présumés des profanations sont encore en attente d’être jugées.

Source http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/25/97001-20170225FILWWW00122-le-cimetiere-juif-profane-de-sarre-union-n-a-toujours-pas-ete-restaure.php

LIRE  L’histoire du Juif solitaire qui défend les Ouïghours à Londres

Aucun commentaires

Laisser un commentaire