La « collection Schneerson » en ligne

0
749

Crownheights.info, traduit par Hassidout.org

Le gouvernement russe conserve toujours la collection de livres et de manuscrits des anciens rabbis de Loubavitch, mais il les met actuellement à la disposition du public sur le Web.

En 1922, quelques années avant de fuir l’Union soviétique, le sixième rabbi de Loubavitch, le Rabbi Yossef Itshak Schneerson avait demandé au gouvernement russe, de restituer trente cinq caisses de livres saisies des années auparavant.

Les livres avaient été transmis à son père, rabbi Chalom Dov Ber Schneerson par son grand-père, ils appartenaient collectivement à des générations de Hassidim Loubavitch, remontant au rabbi Chnéor Zalman de Liady, qui avait commencé la collection au 18ème siècle.

Il y avait une Haggada illustrée, publiée en 1712 à Amsterdam dont les pages tachées dataient d’une fête de Pessa’h il y a des centaines d’années. Il y avait un livre imprimé en 1552 à Venise, peu de temps après l’invention de l’imprimerie, avec une inscription manuscrite en hébreu, en lettres cursives. Il y avait un livre de Tora datant de 1631, avec des commentaires écrits au crayon en latin, par des savants chrétiens qui avaient étudié le livre sacré.

Le gouvernement soviétique n’a pas renvoyé les livres et, pendant près d’un siècle, ils sont restés sur les étagères de la bibliothèque publique de Lénine à Moscou. Mais ce mois-ci, la Bibliothèque d’Etat russe finira de numériser et de mettre en ligne plus de 4 500 livres dans la collection Schneerson, ce qui les rendra accessible à tout le monde.

« Il nous reste environ dix à vingt livres à scanner, ils seront sur le site dans un mois « , a déclaré Svetlana Khvostova, l’employée de la Bibliothèque nationale de Russie chargée de la collection Schneerson au Musée juif

LIRE  Hanin Zoabi descendue de force de la tribune de la Knesset

Aucun commentaires

Laisser un commentaire