Comment le Danemark a défié Hitler pour sauver sa population juive

0
124

Il y a 75 ans, Hitler envoyait un message à son représentant à Copenhague lui demandant de débarrasser le Danemark de sa communauté juive forte de 8 000 personnes. «La campagne juive» devait débuter à Roch Hachana (5704 – 1er octobre 1943). Les Juifs danois seraient arrêtés, incarcérés et «déportés à l’Est».

L’action du Danemark en faveur des Juifs pendant la Shoah est-elle connue de tous ? La résistance danoise à l’occupation allemande s’était accrue de façon spectaculaire au cours de l’été 1943, lorsque les Danois s’aperçurent que le vent de la guerre était en train de s’inverser. À la fin du mois d’août, les Allemands ont pris le contrôle du gouvernement civil et mis le pays au pas.

Depuis l’invasion nazie en avril 1940, le Danemark a été considéré par Berlin comme un protectorat exemplaire. Les nazis considéraient les Danois comme un autre peuple germanique. En effet, la minorité allemande au Danemark, les socialistes nationaux et les nationalistes fortement anticommunistes, avaient fourni 12 000 volontaires – la moitié ont été acceptés – pour former une légion danoise chargée de combattre l’Armée rouge sur le front est aux côtés des forces de Hitler.

Le gouvernement social-démocrate danois avait zigzagué entre apaisement face aux revendications nazies et refus de leur obéir afin de protéger sa population. Il a refusé de livrer la communauté juive. Mais il a également rompu ses relations diplomatiques avec la Grande-Bretagne et ses alliés. Quelles étaient les limites de la collaboration?

Les Juifs sont prévenus, la fuite s’organise

Werner Best, l’homme d’Hitler à Copenhague, s’inquiétait de l’ordre d’éliminer les Juifs du Danemark. Il croyait pourtant que «les Juifs sont notre malheur». Il avait été surnommé «le limier de Paris» pendant son séjour en France. Pourtant, il n’a pas voulu bouleverser le calme relatif régnant au Danemark.

L’un des collaborateurs de Best, le nazi déchu Georg Ferdinand Duckwitz, a averti le gouvernement suédois, les fonctionnaires danois et la communauté juive de la rafle imminente.

Lire la suite ici www.coolamnews.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire