Menaces nazies en Suède : « Nous connaissons votre adresse »

0
722

Un groupe d’inconnus a écrit sur les murs du centre juif d’Umea des croix gammées et une phrase menaçante de l’époque d’Hitler. Ayant peur pour sa sécurité, l’administration a fermé les portes du lieu de culte.

La communauté juive de la ville suédoise d’Umea située dans le nord du pays s’est vue exposée à une menace néo-nazie. Le 2 avril, son administration a reçu plusieurs e-mails où des inconnus lui ont demandé de quitter l’endroit. En plus, dans la nuit, les murs du centre ont été vandalisés. Les inconnus y ont laissé une phrase : «Nous connaissons votre adresse», et des croix gammées. Ayant peur, l’administration a décidé de se plier à la demande évoquée dans un e-mail et de quitter l’endroit.

« Cela veut dire que les parents juifs ne sont pas sûrs que leurs enfants sont hors de danger quand ils les envoient à l’école. Nos enfants ne doivent pas vivre dans un monde où ils ont honte d’être eux-mêmes. Il est impossible de travailler si les gens ont peur», a déclaré la porte-parole du centre juif d’Umea Carinne Sjoberg dans une interview à la chaîne suédoise SVT.

Voir l'image sur Twitter

Ce n’est pas la première fois que la Suède se trouve au milieu des tensions entre la communauté juive et les représentants du mouvement néo-nazi en Suède. Le 19 mars, l’organisation néo-nazie « Mouvement nordique » a interrompu la conférence des survivants de la Shoah. Ses membres ont protesté devant la salle et ont distribué des tracts aux participants qui contenaient des explication de leur idéologie. Malgré les demande de participants, la police a refusé d’intervenir.

LIRE  Un ex-militaire américain propose de larguer des smartphones en Corée du Nord

Aucun commentaires

Laisser un commentaire