De nouveaux dessins antisémites relancent la polémique du carnaval d’Alost

0
312

Un participant du prochain carnaval d’Alost, en Belgique, a confectionné 150 petits rubans sur lesquels apparaissent des caricatures antisémites montrant des Juifs avec des dents en or et des nez crochus.

Ces dessins sont une réponse à la polémique suscitée lors de l’édition de l’année dernière, après qu’un char caricaturant, déjà, des Juifs orthodoxes assis sur des sacs d’or avait défilé dans la ville.

Le passage de ce char antisémite avait été condamné par plusieurs associations juives et l’exécutif européen. L’Unesco avait également réagi en menaçant de retirer le carnaval d’Alost de la liste du patrimoine de l’humanité.

Si les rubans illustrés par des dessins sont une tradition du carnaval, les bouts de tissu incriminés arborent des slogans tels que « Alost est à nous », « Nous rions de tout le monde » ou encore « L’Unesco, quelle farce! », accompagnés de nouvelles caricatures de Juifs orthodoxes.

Les organisateurs et les participants se sont défendus de tout antisémitisme, et le maire s’est rendu le mois dernier à Paris pour défendre le carnaval au siège de l’Unesco.

Il a notamment déclaré aux médias locaux qu’un tel char « devait être permis à Alost » et que « les participants au carnaval n’avaient aucune intention malveillante ».

De son côté, le grand rabbin des Pays-Bas, Binyomin Jacobs, avait condamné « des caricatures antisémites classiques et choquantes, sorties tout droit de 1939 ».

Source www.i24news.tv

LIRE  Chéla'h, de Yech 'Atid : "Nous n'aiderons pas Gantz !"

Aucun commentaires

Laisser un commentaire