Des blessés lors de l’évacuation d’Amona

0
268

Les forces de sécurité sont arrivées jeudi matin dans la communauté d’Amona pour évacuer les deux structures qui y avaient été placées.

Selon la police, 200 jeunes qui se sont barricadés dans les bâtiments ont versé de l’huile sur la route et jeté des objets pour empêcher l’évacuation.

Cinq policiers et deux jeunes auraient été légèrement blessés lors d’affrontements. Ils ont été évacués vers des hôpitaux de Jérusalem pour y être soignés.

Plus tôt cette semaine, le bureau du procureur de l’Etat a informé plusieurs des personnes évacuées que si les bâtiments n’étaient pas démantelés dans les 48 heures, ils seraient confisqués. L’ultimatum a été lancé malgré le fait que la région avait été achetée légalement.

Mercredi, les habitants ont indiqué qu’ils avaient refusé de quitter les structures qu’ils avaient aménagées à Amona et de céder à l’ultimatum du procureur de l’Etat.

Les habitants ont acheté le terrain pour plusieurs millions de shekels et la vente a été approuvé par l’administration civile, mais requiert également l’approbation de l’échelon politique, à savoir le premier ministre Benyamin Netanyahou, qui exerce également les fonctions de ministre de la défense, qui n’a pas l’intention d’agir comme tel sur cette affaire.

Source www.juif.org

LIRE  Des nationalistes bulgares défilent en l'honneur d'un général pro-nazi....

Aucun commentaires

Laisser un commentaire